ACTUALITé - CULTURE ET PATRIMOINE

EN BREF - Alizé Utteryn inspire les femmes

France-Guyane 06.12.2018
Eugène EPAILLY

0RÉAGIR

Alizé Utteryn inspire les femmes
MÉDIAS. Pour la quatrième année consécutive, Les Creatives Awards (CA) de Londres (Royaume Uni) ont célébré le succès remporté par les personnes et les équipes qui ont réalisé l'année précédente des accomplissements ou des contributions remarquables dans tous les domaines d'activités confondus. La cérémonie a eu lieu au coeur du quartier Royal Borough de Kensington & Chelsea au Holiday Inn Kensington Forum. La Guyanaise Alizé Utteryn, native de Cayenne, ayant grandi à Kourou et désormais basée à New York (États-Unis), était à Londres pour recevoir plusieurs récompenses de la part de deux organisations : la récompense de la meilleure entrepreneure et celui de la personnalité des médias et des relations publiques de l'année.
Elle a déclaré : « C'était une belle soirée. Le comité du CA a vraiment fait en sorte que chacun se sente spécial et soit reconnu. J'ai été très surprise lorsque j'ai entendu parler du CA Award London la première fois, mais je fus vraiment honorée que quelqu'un m'ait nommée et que les membres du jury du comité m'aient sélectionnée. J'étais fière d'être l'une des finalistes à Londres parce qu'ils étaient fort nombreux à avoir fait beaucoup au Royaume-Uni. C'était si gratifiant d'écouter leurs exploits. »
D'autres personnalités reconnues sont venues de l'étranger, de Brooklyn (New York) et du Ghana. Les 22 gagnants ont reçu leur prix de M. et Mme Anyan-Wu. Des invités de marque ont assisté à la remise des prix. La contribution immense d'Alizé Utteryn (alias AlizéLaVie) a également été célébrée le 26 novembre. Elle a été nominée par CMOLondon célébrant les femmes d'affaires pour ses succès et prouesses personnelles et la manière dont elle inspire les autres individuellement par son travail excellent en tant que philanthrope et humanitaire. Lion Elizabeth Traore-Andony lui a remis son prix.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION