3RÉAGIR

ACTUALITé - CULTURE ET PATRIMOINE - CARNAVAL 2018

Kassialata dans les rues de Cayenne samedi matin

photos : Ramon NGwete franceguyane.fr 05.02.2018

Kassialata jouait samedi matin à l'avenue du Général De Gaulle à Cayenne pour le plaisir des passants. Le groupe se produisait devant le magasin Courir, son partenaire. Une nouvelle prestation est prévue samedi matin prochain.


3
VOS COMMENTAIRES
  • Amazone973 - 08.02.2018
    zéro commentaire
    Remarque juste à propos d'un silence carnavalesque sur le sponsoring de "la Montagne d'or ".
    Quel dommage que certains groupes de carnaval se retrouvent obligés de recevoir le financement d'une multinationale juste là pour le fric et non pour la protection de notre forêt (sous prétexte qu'il propose plus de bienveillance que les garimpeiros lesquels saccagent notre forêt au vu et au su de tous, notamment de nos élus, du gouvernement ) .
    Peut être que si les collectivités ,les salles comme Nana, Polina entre autres (il y en a d'autres encore ) soutenaient davantage ces groupes de carnaval, probablement que ces derniers ne se sentiraient pas obligés de se faire subventionner par " la montagne d'or "
    Le plus triste c'est de voir comment avec la pilule de la tradition carnaval , celle du pseudo financement social pour les jeunes de quartier, on arrive à logotomiser les gens
    J'aime le carnaval
    J'aime la tradition
    j'aime les défilés de rue
    j'aime les soirées de carnaval
    pour autant je refuse cette idée qu'avec l'argent on peut tout acheter.
    Regardons autour de nous
    Observons le désastre des exploitations minières en Afrique (soit disant que cela crée de l'emploi , soit disant que tout est fait dans le respect de la nature )
    C'est un leurre
    Seul le fric compte

    Alors élus locaux réfléchissez aux aides que vous pouvez apportez au carnaval de Guyane afin d'éviter une telle aberration
  • Sti973 - 08.02.2018
    zéro commentaire !
    D'ailleurs personne (journaliste ou guyanais) pour parler des contradictions intéressantes entre les discours et les faits : Kassialata -
    comme d'autre depuis le début du carnaval - a accepté d'être financé par l'argent de la montagne d'or.
  • aucun - 07.02.2018
    zéro commentaire ?
    comment ? zéro commentaire ? personne pour souligner la grâce (grasse ?) et l’élégance des danses carnavalesques ? personne pour louer le connaisseur haletant derrière son appareil braqué sur les gogos rebondissant ? et la culture bon sang !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION