ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

Des avancées importantes pour la Guyane

France-Guyane 17.03.2017
Propos recueillis par Déborah NEUSY

1RÉAGIR

Des avancées importantes pour la Guyane
Ségolène Royal et Rodolphe Alexandre, entourés des parlemantaires, ont annoncé la signature de la PPE et du Pacte d'avenir

La présence de la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, en charge des relations internationales sur le climat, a entraîné l'annonce de la signature de la Programmation pluriannuelle de l'énergie et la future signature du Pacte d'avenir. Ségolène Royal et Rodolphe Alexandre, président de la CTG, se sont exprimés sur ces sujets.

Quels sont les avantages de la Programmation pluriannuelle de l'énergie ?
Ségolène Royal : L'ambition particulière de cette Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) est de développer les énergies renouvelables et plus particulièrement l'hydroélectricité, potentiel très important de la Guyane, avec la mise à l'étude d'un nouveau barrage. J'ai aussi annoncé, pour les territoires non interconnectés, l'augmentation du tarif de rachat du photovoltaïque de 35%, pour donner un coup de pouce aux entreprises qui s'installent avec cette technologie. Je vais signer cette PPE. Je prendrai l'arrêté ministériel et elle sera publiée au Journal officiel la semaine prochaine.
Avez-vous abordé les problèmes liés au Pacte d'avenir ?
Ségolène Royal : Avec les manifestations des socioprofessionnels aujourd'hui, j'ai examiné les raisons pour lesquelles il y avait un certain nombre d'impatiences. Certaines sont d'ailleurs justifiées. Nous allons pouvoir approfondir certaines choses demain. Nous avons appelé le président de la République, qui était étonné que certains points n'aient pas davantage avancé, comme la question du moratoire du revenu de solidarité active (RSA) qui devra être inscrit dans le Pacte et la question des 200 000 hectares accordés sur le domaine de l'État notamment.
Rodolphe Alexandre : Nous allons acter les 2X2 voies sur une première tranche de la route entre Cayenne et Kourou, ainsi que sur le pont. Nous allons récupérer les 200 000 hectares sur le foncier, ainsi que 60 millions d'euros pour les collèges et lycées. La très bonne nouvelle concerne le RSA, qui représente 150 millions d'euros au niveau de la collectivité territoriale. Ça va nous permettre de dégager une trésorerie et de lancer le plan pluriannuel d'investissement (PPI). Nous ne rembourserons pas à la Caisse d'allocations familiales (CAF) et l'État se chargera de payer intégralement le RSA.
Le Pacte d'avenir va-t-il aboutir ?
Rodolphe Alexandre : Aujourd'hui, je suis très heureux d'annoncer que je vais signer le pacte d'avenir. Nous allons revoir les propositions avec les parlementaires, apurer le document et j'espère le signer ici ou à Paris dans les semaines qui viennent, avant le vote du budget de la CTG.
Char et CMCK
À l'occasion de la présence de la ministre de l'Environnement, Rodolphe Alexandre a annoncé hier qu'au niveau de la santé, le dossier passera au Comité interministériel de performance et de la modernisation de l'offre de soins (Copermo) pour le centre hospitalier Andrée-Rosemon (CHAR) le 28 mars et que Ségolène Royal allait faire la demande auprès de sa collègue Marisol Touraine, ministre de la Santé, d'une suspension de la vente du centre médico-chirurgical de Kourou (CMCK).
1
VOS COMMENTAIRES
  • alfredo - 17.03.2017
    Tout est bidonné avant les elections
    Des engagements verbaux hors de leur cadre budgétaires...franchement rien n'a changé depuis la situation précédente et le Président de la CTG signe dans un jeu de rôle de conquête du pouvoir présidentiel. EXIT LES Zarko et autres JuJu, mais pour la Guyane rien de nouveau...les lendemains vont vite dechanter et la Guyane va encore perdre du temps
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION