ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

Des sapins dans les chaumières

France-Guyane 05.12.2017
Déborah NEUSY

0RÉAGIR

Des sapins dans les chaumières
Alexandra Blaizat et Bruno Marques Marciel sortiront leur sapin synthétique dans quelques jours (DN)

À quelques semaines de Noël, les Guyanais commencent à décorer leurs habitations de sapins ou de guirlandes lumineuses. Pas besoin d'avoir froid pour se sentir dans l'ambiance, tout est dans l'envie de créer une atmosphère conviviale et féerique.

Cette année, Alexandra Blaizat et Bruno Marques Marciel ont choisi une décoration scandinave, dans les rouges et blancs, avec des matières naturelles. Si lui n'est pas particulièrement porté par l'esprit de Noël, elle, aime prendre le temps de décorer et de bricoler, comme elle l'a fait l'année dernière, avec une fausse cheminée en carton. « J'ai utilisé du papier transparent jaune et des lumières led pour les flammes » précises cette bricoleuse dans l'âme. Ce couple de Rémire-Montjoly s'était rendu hier après-midi dans un magasin du rond-point Leblond, à la recherche des derniers éléments pour parfaire l'ambiance de leur appartement.
QUEL ARBRE POUR NOËL ?
Chaque année, nombreux sont ceux à faire un arbre de Noël, mais leurs choix varient entre la facilité du sapin synthétique et le charme du sapin naturel scandinave. Dans les magasins de décoration et grandes surfaces, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets, mais ce sont principalement les matières synthétiques que l'on retrouve, du vert classique au sapin recouvert de fausse neige. Pour Alexandra et Bruno, pas besoin de réfléchir, ils reprendront leur sapin synthétique acheté d'occasion, qu'ils installeront dans quelques jours jusqu'au début du mois de janvier.
REPÈRES - Choisir son beau sapin
Pour un sapin synthétique classique d'1m75 environ, il faut prévoir entre 40 et 80 euros dans les magasins de décoration et grandes surfaces, un peu plus pour ceux recouverts de fausse neige. Pour les puristes du sapin naturel, les magasin Weldom et Sofrigu en proposent à partir de 45 euros.
ILS ONT DIT
Thérèse Félix, « Cette année, c'est ma fille qui fait le sapin »
(DN)
« Avant je faisais un sapin synthétique pour les enfants. Mais maintenant que je suis seule, c'est ma fille qui le fait. J'irai chez elle pour Noël » .
Laurent, Lana et Léa Milano, « Je voulais un vrai sapin pour mes filles »
(DN)
« L'année dernière, j'avais fait un arbre avec des gobelets en plastique, c'était pas mal. Cette fois-ci, je voulais un vrai sapin pour mes filles. Elles feront des décorations faites de collages avec du papier journal et des cartons peints » .
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION