ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

ARTISANAT - Échange de savoir-faire entre couteliers

France-Guyane 08.08.2017
Clara FABRE

0RÉAGIR

Échange de savoir-faire entre couteliers
Jean-Luc Soubeyras, Va Teng et Pa Yeng dans l'atelier Couleurs de forge à Pierrelatte (JLS)

Maître Jean-Luc Soubeyras a reçu dans sa forge, à Pierrelatte, dans la Drôme, la semaine dernière, deux couteliers hmongs du village de Javouhey. Le début d'un partenariat ?

Mi-avril. Jean-Luc Soubeyras, artisan installé à Pierrelatte, dans la Drôme, vient s'essayer aux pratiques traditionnelles de la forge initiées chez les Hmongs de Javouhey. Des ateliers chez l'habitant, des feux au charbon de bois, des soufflets manuels. Le fossé qui sépare leurs deux mondes est grand pour un même métier. Un décalage de cultures et de savoir-faire qui ne pouvait pas rester sans suite.
Fin juillet. Pa Yeng et Va Teng, deux des quatre artisans du village de Javouhey, foulent le sol drômois avec en tête d'apprendre à forger des lames en acier de Damas, dont leur hôte est expert en la matière. Mais aussi, découvrir l'atelier Couleurs de forge à Pierrelatte parfaitement équipé pour une production de haute qualité, voilà de quoi faire étinceler quelques étoiles dans les yeux des deux Guyanais.
Le bilan de cette seconde résidence semble plus que positif car le rendez-vous est pris pour le Salon du couteau d'art qui aura lieu les 28 et 29 octobre à Pierrelatte. Pa Yeng et Va Teng sont invités à présenter toute leur production » , précise Patrick Lacaisse, fondateur et directeur artistique du Carma, à l'origine du projet. Ce qui leur donne des espoirs d'exporter leur travail. Cette occasion leur permettra également de « se confronter à un marché et de trouver des acheteurs potentiels » . Mais le « chercheur d'art » voit plus loin pour ses protégés. Pour lui, l'objectif ultime serait de participer à Coutellia, le Festival international du couteau d'art et de tradition qui se tient chaque année dans la capitale de la coutellerie, Thiers. L'horizon des 19 et 20 mai 2018 risque d'arriver bien vite.
La rencontre avec le maître pierrelattin a, en outre, ouvert des perspectives réjouissantes. D'ici un an, un couteau client estampillé du logo « Hmongs de Guyane » devrait voir le jour. « La forme sera fabriquée en métropole mais le montage effectué à Javouhey » , détaille Patrick Lacaisse qui vient de passer la semaine avec le groupe. Par ailleurs, la collection de couteaux traditionnels des forgerons hmongs se verra plus affinée grâce aux nouvelles techniques apprises. Autrement dit, l'échange dans les métiers de l'artisanat permet non seulement d'acquérir des savoir-faire, de se créer des contacts avec des confrères mais surtout, de mettre en place des partenariats, qui s'annoncent d'ores et déjà prolifiques.
Clara FABRE avec le Dauphiné Libéré
Les quatre forgerons de Javouhey ont accueilli maître Jean-Luc Soubeyras en avril dernier (Patrick Lacaisse)
Pendant leur séjour à Pierrelatte, les deux Guyanais ont visité le Musée de la coutellerie de Thiers, en compagnie de Jean-Luc Soubeyras et Patrick Lacaisse
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION