ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

SPATIAL - Mission réussie pour Ariane-5

France-Guyane 15.02.2017

0RÉAGIR

Mission réussie pour Ariane-5

La fusée Ariane 5 décolle avec des satellites européens Galileo, le 17 novembre 2016 à Kourou, en Guyane française

-Stephane Corvaja (Agence spatiale européenne/AFP/Archives)

Pour son premier lancement de l'année, Ariane-5 a mis en orbite, hier soir, deux satellites de télévision numérique à haute définition pour le compte des opérateurs AT & T/Directv et Telkom Indonesia, sous les yeux du secrétaire d'État chargé de l'Industrie Christophe Sirugue. La fusée a décollé à 18h39. Il s'agit du 77e succès consécutif pour le lanceur européen.

Le secrétaire d'État a passé toute la journée au Centre spatial guyanais dans le cadre d'une visite de 48 heures qui s'achève ce soir. Christophe Sirugue s'est rendu sur la zone de lancement n° 3 où se trouve le pas de tir d'Ariane-5, dans le bâtiment intégration lanceur (Bil) où est assemblée la prochaine fusée Ariane-5, sur le chantier d'Ariane-6 et dans le centre de lancement Arianespace. Il a aussi rencontré à huis clos des dirigeants d'Air Liquide - entreprise qui produit les carburants utilisés pour Ariane-5 - et d'Europropulsion - usine où sont intégrés les deux étages d'accélération à poudre du lanceur. Puis s'est entretenu avec le PDG d'Arianespace Stéphane Israël et le directeur des opérations du Centre national d'études spatiales (Cnes) pour le lancement VA235 d'hier soir, Mirtho Madlon.
Au sujet de sa visite au CSG, Christophe Sirugue a précisé à la mi-journée à France-Guyane qu'il avait souhaité rencontrer notamment des responsables d'Air Liquide « avec ce souci de regarder comment, sur un site comme celui-ci, qui à lui tout seul représente un vrai intérêt industriel, travaillent ensemble les acteurs » de la filière spatiale. « Je suis là pour attirer l'attention des responsables du centre spatial et d'Arianespace sur le lien avec les sous-traitants, et l'organisation de la filière parce que cela me paraît important » , a-t-il souligné.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION