ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

Pétrole : « Je laisse Macron dans l'engrenage des élections »

France-Guyane 11.02.2017
R. F.

5RÉAGIR

Pétrole : « Je laisse Macron dans l'engrenage des élections »
Rodolphe Alexandre et Emmanuel Macron, en décembre à Cayenne (photo d'archives)
« Le nouveau permis (pétrolier), je souhaite qu'il ne soit pas donné » , a déclaré Emmanuel Macron à Pascal Canfin (directeur de WWF France, sur la chaîne de l'ONG), confiant s'être entretenu avec le président de la CTG. Ne cachant pas sa « sympathie » pour le candidat à la présidentielle, Rodolphe Alexandre a néanmoins rangé la déclaration de Macron dans la catégorie « ratissage » des voix écolos et distingue le « candidat » à la présidentielle du futur président de la République. « En ce qui me concerne, ça va être compliqué de calculer une indemnisation sur une exploration sur laquelle on n'a pas de valeur [...] Je me suis engagé auprès de la population guyanaise. Même s'il fallait faire un référendum, j'entends bien à ce que nous puissions aller jusqu'au bout de notre appropriation de l'offshore en Guyane. »
PLAN DE CROISSANCE : ALEXANDRE PERPLEXE
Surtout, Rodolphe Alexandre rappelle que cette décision est aujourd'hui entre les mains de sa collectivité seule. « Il y a une décision de justice qui a été accordée à la CTG avec même une astreinte financière et ça, personne ne pourra l'enlever, il n'y a que la loi qui pourra le faire! Et je pense que les Guyanais ne vont pas accepter une telle décision. Maintenant, je laisse le politique dans l'engrenage des élections. J'attends le (prochain) président de la République, avec qui on devra avoir un vrai débat, parce que pour moi la Guyane ne peut plus se passer ni de l'aurifère, ni du bois, ni du pétrole... c'est essentiel! » Concernant le plan de croissance qui viendrait compenser les ressources fiscales perdues, évoqué par Emmanuel Macron, Rodolphe Alexandre s'est dit « perplexe » par voie de communiqué. Ce plan n'est pas estimable à l'heure actuelle sans prospection, considère-t-il.
5
VOS COMMENTAIRES
  • xxl - 14.02.2017
    MACRON et FILLON NOTABLES
    Nicolas Dhuicq : "Un très riche lobby gay derrière Emmanuel Macron
  • jml973 - 13.02.2017
    Ils vont tout ravager ... et s'en mettre plein les poches
    Voilà ce qu'il se passe quand on laisse faire ces soit disant élus locaux. Ils réclament de l'Etat plus de terres, plus de pouvoir, ... pour s'en mettre plein les poches. Ils vont massacrer la Guyane pour que les grandes multinationales se fassent toujours plus d'argent. Et lorsqu'elles auront détruit paysages et animaux de notre région, elles partiront ailleurs pour satisfaire leurs actionnaires.
    Ma question est : combien de dessous de table nos chers élus locaux ont ils touché des lobbies pétroliers et aurifères pour vendre notre région au diable ? Que fait l'Etat pour arrêter ces hommes corrompus et défendre notre lieu de vie ?

    En plus ces vendus mettrons en avant que c'est pour favoriser l'économie guyanaise et créer de l'emploi. Mensonge, la Guyane ne gagnera rien si ce n'est se faire piller et ravager. Les seuls qui y gagnent dans tout ça sont ces vendus de politicards locaux qui s'en mettent plein les poches et les multinationales. Guyanais réveillons nous et arrêtons de laisser détruire notre région.

    Que l'Etat prenne ses responsabilités et stoppe ses projets (montagne d'or, exploration pétrolière, ...) juste monstrueux.
  • xxl - 12.02.2017
    M A N I P U L A T E U R / A C T E U R
    Présidentielle: comment Macron dépense l'argent qu'il n'a pas (encore)
  • xxl - 12.02.2017
    ébin bien alors
    IL y a quelques jours il ne savait même pas ou se trouvait la guyane il parlait d'expatrié,
    et cet lui qui décide pour la guyane ebin bien !
  • xxl - 12.02.2017
    IL y a quelques jours il ne savait même pas ou se trouvait la guyane il parlait d'expatrié,
    et cet lui qui décide pour la guyane ebin bien !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION