ACTUALITé - ÉCONOMIE / CONSOMMATION

Tir avorté pour Ariane-5

France-Guyane 06.09.2017
P.-Y. C. / L. D.

0RÉAGIR

Tir avorté pour Ariane-5

La fusée Ariane V - Vol VA239 le 5 septembre 2017 sur le pas de tir du centre spatial de Kourou en Guyane

-Jody AMIET (AFP)

La fusée est restée clouée au sol, hier soir, alors que le moteur Vulcain était allumé. Les causes de cet événement, prévu par les procédures, ne sont pas connues. Le lancement ne sera pas reprogrammé avant plusieurs jours.

C'est un événement extrêmement rare. Le tir d'Ariane-5 a avorté hier soir. Le précédent incident de la sorte s'était produit en mars 2011, et avant cela en... décembre 1979.
Un tir avorté, chez les techniciens du spatial, évoque un lancement arrêté alors que le décompte est arrivé à son terme. Ce lundi soir, au centre spatial, tout le monde est prêt à photographier et filmer le lancement à 18h51. Le compte à rebours est terminé... Des flammes s'allument sous le lanceur, puis silence. La voix du directeur des opérations (DDO) sort des haut-parleurs : « Lancement avorté. » Quelques secondes après, le DDO fait savoir que le lancement n'aura pas lieu le soir même.
Ce tir avorté alors que le décompte final est terminé est une procédure normale. En effet, le H0 marque l'heure d'allumage du moteur Vulcain de la fusée. S'écoulent alors sept secondes, avant le lancement effectif, durant lesquelles les dernières vérifications sont effectuées. C'est alors l'ordinateur de bord qui prend la décision d'avorter le vol, afin de ne prendre aucun risque. « Le lanceur et les satellites Intelsat 37e et BSat-4a ont été mis en sécurité. Les analyses de données sont en cours pour déterminer les raisons de cette anomalie » , a fait savoir Arianespace, sans pouvoir précisé quand le vol sera reprogrammé. En mars 2011, il s'était écoulé un peu plus de trois semaines avant qu'Ariane-5 fût réinstallée sur son pas de tir. Le lanceur avait alors été ramené au bâtiment d'assemblage final. Le personnel de la base spatiale a alors procédé aux réparations nécessaires, avant de remettre le lanceur en configuration de vol. Cette opération prend plusieurs jours, ce qui écarte l'hypothèse d'un lancement cette semaine.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION