ACTUALITé - ÉDUCATION / SANTé / ENVIRONNEMENT

Crise au Char : les urgentistes prêts à annuler leur démission si et seulement si...

franceguyane.fr 07.05.2018
M.J.

0RÉAGIR

Crise au Char : les urgentistes prêts à annuler leur démission si et seulement si...
Une action symbolique a été menée vendredi devant les urgences du Char (capture d'écran DR)

Les urgentistes démissionnaires du Centre hospitalier Andrée-Rosemon (Char) de Cayenne se disent prêts à revenir sur leur décision à plusieurs conditions. 

Les urgentistes démissionnaires du Centre hospitalier Andrée-Rosemon (Char) de Cayenne se disent prêts à revenir sur leur décision à plusieurs conditions, la première étant la reprise du dialogue avec la direction et la présidence de la commission médicale d'établissement (CME).

Ils demandent que cela se fasse avec une médiation extérieure afin "d'assurer la sérénité des débats" et avec "un calendrier de suivi établi et respecté".

La deuxième condition est le recrutement immédiat d'urgentistes en nombre "pour sortir de la crise actuelle et des mois à venir" accompagné de la mise en place de conditions propices au développement de projets qui favoriseraient l'installation pérenne des urgentistes. Ils proposent une réflexion sur l'organisation des urgences "à la condition exclusive qu'une mission nationale d'urgentistes, ayant une vision de l'urgence intra et extrahospitalière, valide les choix".

La dernière condition est la réembauche de l'ensemble des démissionnaires.

 Ci-dessous le communiqué complet des urgentistes démissionnaires du Char :
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION