ACTUALITé - ÉDUCATION / SANTé / ENVIRONNEMENT

Ils rêvent du Colisée... et du pape François

France-Guyane 17.03.2017
Karin SCHERHAG

0RÉAGIR

Ils rêvent du Colisée... et du pape François
Les élèves de Monique Lamoure rêvent de ce voyage à Rome, prévu du 9 au 20 octobre (KS)

Des élèves de CM1 de l'école Sainte-Thérèse préparent un voyage à Rome. Mais il leur manque encore 20 000 euros pour boucler le budget.

RÉMIRE-MONTJOLY. Il flotte un doux parfum d'Italie dans la classe de Monique Lamoure. Cette enseignante de CM1 de l'école Sainte-Thérèse, à Rémire-Montjoly, prépare avec ses élèves un voyage de dix jours à Rome (Italie), en octobre. Plus motivés que jamais, les enfants travaillent depuis des mois sur l'histoire et les merveilles de cette ville antique, qu'ils présentent ensuite sous forme d'exposés ou consignent soigneusement dans leur cahier de voyage. Chaque vendredi à partir d'aujourd'hui, ils suivent des cours d'italien.
D'autres élèves de CM1 de la classe d'à côté seront aussi du voyage. En tout, ils seront une quarantaine à décoller de Cayenne. Si le budget - conséquent - est bouclé. Et pour cela, il manque encore 20 000 euros. Mais les moyens d'aider les enfants de Sainte-Thérèse ne manquent pas. Après la vente de gâteaux après la messe à l'église Saint-François-Xavier, les élèves de CM1 vendront bientôt des pizzas un vendredi sur deux à la sortie de l'école. Des pizzas fournies par un restaurant de Cayenne, qui leur fera cadeau de 50% des recettes.
Pour contribuer plus généreusement, vous pouvez vous rendre sur internet ; Monique Lamoure y a lancé une cagnotte participative, accessible à l'adresse https ://fr.ulule.com/deguya-nearome.
Les enfants n'imaginent pas que leur rêve puisse leur filer entre les doigts. Et leur enthousiasme est contagieux. Oscar est le premier à prendre la parole : « J'entendais parler du Colisée mais je ne savais pas ce que c'était. Je suis impressionné par l'architecture de cette ville, c'est tellement joli. J'ai hâte de voir tout ça en vrai. » Ses camarades évoquent aussi la basilique Saint-Pierre, le cirque Maxime, le Forum, le Panthéon, la fontaine de Trevi... et le pape François, qui revient dans tous les discours. « On n'a pas beaucoup d'occasions dans une vie de rencontrer le pape » , s'impatiente William. Lana ajoute : « Il joue un rôle très important. » Pour Kurt, « C'est comme une super star! Et en plus, il a l'air sympa. » Les élèves de Sainte-Thérèse devraient l'apercevoir lors de la séance papale du mercredi. Malorie, elle, se réjouit déjà à l'idée de déguster une pizza aux quatre fromages. « Au début, je ne voulais aller à Rome que pour ça, avoue-t-elle. Et puis la maîtresse nous a raconté l'histoire de cette ville : c'est là que tout a commencé! »
À ceux qui pensent ce projet pédagogique trop ambitieux, Monique Lamoure répond : « Les élèves m'ont impressionnée : ils ont pris des initiatives et su exploiter les documents que je leur ai remis de façon intelligente. C'est la preuve que quand ils sont motivés, il n'y a pas de frontières. Ce voyage fera d'eux des enfants plus autonomes et plus riches sur le plan culturel et humain. »
Avant de nous quitter, les élèves ont tenu à interpréter la chanson (1)qu'ils ont écrite pour ce voyage. Ils y parlent bien sûr du Colisée... et du pape François!
(1) À écouter sur le site www.franceguyane.fr
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION