ACTUALITé - ÉDUCATION / SANTé / ENVIRONNEMENT

KOUROU - La piscine crée des remous

France-Guyane 07.11.2017
P.-Y. C.

2RÉAGIR

La piscine crée des remous
Des parents et des collégiens manifestent contre l'impossibilité faite à certains élèves d'aller à la piscine dans le cadre de leurs cours de sport (DR)

La mairie a réorganisé les créneaux d'accueil des élèves à la piscine municipale pour permettre aux écoliers d'apprendre à nager. Des parents de collégiens et de lycéens se plaignent que leurs enfants ne puissent plus avoir de cours de natation.

Comme ailleurs dans le département, les jeunes Kourouciens ont repris le chemin des cours, hier matin. Avec, pour certains, la certitude qu'ils n'auront pas cours de natation. La piscine municipale a rouvert le 9 octobre, mais pas pour eux. Des parents d'élèves des collèges Oméba-Tobo et Joseph-Ho-Ten-You l'ont dénoncé, le 27 octobre. Ils jugent qu'il s'agit là d'une « discrimination » . Ce jour-là, ils ont brandi des panneaux « Région = 600 000 euros, mairie = 0 euro, primaires = piscine, secondaire ?= interdits! » Ils faisaient référence au fait que, pour terminer les travaux de rénovation en 2015, les 600 000 euros manquants avaient été payés pour moitié par l'ex-Région et l'ex-Département, fusionnés aujourd'hui au sein de la Collectivité territoriale.
Cette impossibilité pour certains élèves du secondaire d'avoir cours de natation fait suite à un changement voulu par la mairie. Le dossier est suivi par Annick André, l'élue déléguée au sport. Jusqu'à présent, les profs de sport de collège et de lycée envoyaient leurs demandes de créneaux horaires en début d'année scolaire et la mairie les leur accordait. Le problème, c'est que les écoliers du primaire n'allaient pas à la piscine.
UN PLANNING MODIFIÉ
Cette année, changement d'orientation de la mairie, qui garantit 12 séances de natation à tous les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2. « Apprendre à nager, ce n'est pas à 15 ans, mais à 5 ou 6 ans » , souligne-t-on à la mairie.
Le planning de la piscine a été modifié en conséquence. Les primaires ont accès à la piscine les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h15 à 11h30 ; les collégiens et lycéens les mêmes jours, de 7 heures à 8 heures et de 14 heures à 16 heures, ainsi que le mercredi de 7 heures à 12 heures. La mairie a envoyé cette nouvelle organisation aux établissements le 15 juillet. Certains avaient déjà bouclé leurs emplois du temps. En outre, reste une difficulté : l'impossibilité pour les associations sportives des collèges et lycées d'accéder à la piscine le mercredi après-midi, faute de surveillance.
2
VOS COMMENTAIRES
  • xxl - 08.11.2017
    ??????????
    c'est qui le maire de kourou ?
    @GIGI Il faut deux bureaux de postes aussi et il ne faut plus accepter de faire la queue devant des lieues comme la poste, la caf, la caisse de la sécurité sociale nous sommes pas dans une république bananière
  • gigi_ - 07.11.2017
    Kourou n'a pas les moyens ?
    « Apprendre à nager, ce n'est pas à 15 ans, mais à 5 ou 6 ans » , souligne-t-on à la mairie.
    Alors primo on commence le collège à 11 ans et pas à 15 ans, et deuzio on peut parfaitement apprendre à nager entre 11 et 15 ans ou plus tard.
    Les écoles et les collèges doivent tous avoir accès à la piscine.
    Au lieu de dire n'importe quoi la mairie ferait mieux d'allonger les créneaux de surveillance, ça montrerait qu'elle se soucie de la sécurité des enfants (trop de noyades en Guyane !).
    Et s'il faut construire une deuxième piscine, Kourou a sûrement plus de moyens que Mana et Sinnamary qui ont une piscine aussi mais pour moins d'habitants.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION