ACTUALITé - ÉDUCATION / SANTé / ENVIRONNEMENT

Montagne d'or : un débat public aura lieu

franceguyane.fr 06.09.2017

18RÉAGIR

Montagne d'or : un débat public aura lieu
De nombreux opposants au projet de mine de la compagnie Montagne d'or avaient perturbé une réunion publique en août à Saint-Laurent du Maroni (Fabienta Prosper)

Saisie par Nature France Environnement, la Commission Nationale du Débat Public a rendu sa décision aujourdhui. 

Il y aura un débat public sur le projet de la Montage d'or. La Commission Nationale du Débat Public* a rendu sa décision aujourd'hui. Elle avait été saisie par France Nature Environnement (FNE) en ce sens. La CNDP a ainsi considéré que "les enjeux économiques, sociaux et environnementaux du projet et de son impact sur l'aménagement du territoire de la Guyane sont très importants et qu’il revient à ses habitants de participer à l’élaboration des décisions le concernant". Le débat se déroulera en Guyane et son animation sera confiée à une commission particulière du débat public.
PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION
La Commission nationale du débat public a été créée en 1995 par la loi Barnier relative au renforcement de la protection de l'environnement. Avec la loi relative à la démocratie de proximité de 2002, la CNDP devient une autorité administrative indépendante (AAI).

La loi lui confie pour mission de « veiller au respect de la participation du public au processus d'élaboration des projets d'aménagement ou d'équipement d'intérêt national de l'État, des collectivités territoriales, des établissements publics et des personnes privées, relevant de catégories d'opérations dont la liste est fixée par décret en Conseil d'État, dès lors qu'ils présentent de forts enjeux socio-économiques ou ont des impacts significatifs sur l'environnement ou l'aménagement du territoire » , mais elle n'a pas à se prononcer « sur le fond des projets qui lui sont soumis ».
18
VOS COMMENTAIRES
  • louisderouvroy - 07.09.2017
    développer le tourisme vert? Quelle blague
    Vu l'état de saleté des sites naturels et de la guyane en général, développer le tourisme vert est une blague. Developper le tourisme des dépotoirs et des décharges serait plus approprié
  • jml973 - 07.09.2017
    C'est bien cela louisderouvroy : détruisons notre régions pour que les fainéants continuent leur oisiveté
    Qu'il est plus facile de continuer à être dégueulasse, souiller notre région et bénéficier d'une rente des entreprises pétrolières et aurifères que d'être citoyen, garder notre région propre, se lever le matin et vivre d'un tourisme responsable. Votre mentalité est scandaleuse.
  • Kris - 08.09.2017
    LE PARISIEN du jour: A ROUBAIX, Une meute de rats attaque un paraplégique de 14 ans.Roubaix c'est en Guyane?
  • PEFL - 07.09.2017
    undefined
    Je crois que l'on peut trouver plein d'exemples partout dans le monde de ces chantiers qui devaient redresser l'économie d'une région apporter de l'emploi et préserver lenvironnement. Et au final, l'environnement à bien morflé et la richesse de la population est allée dans quelques mains. Quant à dire que les métros sont ceux qui s'opposent c'est complètement faux la plupart des administratifs sont pour, persuadés pareil que ça va développer la région, que les Canadiens vont épargner les singes et les arbres. Après il y avait sûrement bien mieux à faire en développant le tourisme vert, mais puisque le gros capital vient avec un formidable projet de développement croît on, on va lui dire oui. Peut être au moins ça aura le mérite de faire reculer l'orpaillage illégal.
  • Citoyen Guyane - 06.09.2017
    Bonne nouvelle
    C'est une bonne chose que le peuple guyanais puisse enfin avoir son mot à dire sur ce projet dans un environnement encadré et que la parole ne soit plus monopolisée par un seul groupe de personne d'anti mine. Des gens contre le projet c'est bien : ça permet de soulever certaines questions et que cette compagnie soit soumise à des exigences pour la sécurité de l'environnement. Mais lorsque l'on empêche les autres de se renseigner par des hués et des coupures de paroles comme ça s'est déjà vue dans une certaine présentation, ça s'appelle de la dictature.
  • westindian973 - 08.09.2017
    Aller chercher l'info
    Au lieu de parler de dictature. Prenez le tps de lire et d'apprendre. Informez vous. Ne jouez pas au plus bête. Si les amérindiens peuple pacifiste ont su réagir et faire ce choix... pourquoi pas vous? A moins que comme beaucoup vous ne polémiquez que pour laisser place à la montagne d'or.
  • belorgane - 06.09.2017
    encore un truc de bobos!! debat qui n'aura pas d'influence sur l'issue, sinon opposer les Guyanais, ceux qui disent avec les petits bobos métro de passage qu'il ne faut toucher a rien et continuer a demander la charité a la France et a l'Europe et le gens réalistes qui se trouvent devant la réalité d'un pays sous développé réduit a une économie de consommation gangrénée par le chomage source d'insécurité pronent une économie réelle créatrice de richesse et de développement durable .pauvre Guyane.j'ai mal pour toi...
  • jml973 - 06.09.2017
    Pays sous développé c'est ça ... c'est pour ça que toutes les nationalités d'Amérique du sud sans exception viennent trouver fortune en Guyane (soit par la CAF, soit par le travail). Vous avez raison, détruisons notre région et à défaut d'économie durable, nous serons durablement dans la m...e. Et vous verrez ces multinationales partir avec leurs tonnes d'or ne laissant à la Guyane que des terres souillées, empoisonnant durablement la population de notre région. Seuls ceux qui courent après l'argent et qui n'aiment pas la Guyane rejettent ce débat, accueillant à bras ouverts ces vendeurs de rêve et de mort. Soutien total aux peuples autochtones qui défendent notre territoire seuls contre des sociétés capitalistes qui détruisent tout pour le profit. Quoi qu'il en soit, cette aventure aurifère ne créera ni richesse ni emploi pour les Guyanais. Seuls les russes et les canadiens s'en mettront plein les poches.
  • Citoyen Guyane - 06.09.2017
    Quid des centaines de personnes qui auront un salaire au lieux de pointer chez Pole Emploi ? Seront-ils tous Canadien et Russe ? Que dire aussi des personnes qui vont pouvoir se trouver un logement sur Saint Laurent du Maroni et sortir des bidonvilles ? Que pensez vous de toutes les décharges sauvages qui souillent nos criques et nos paysages dans ces environs ? Avoir plus de moyens pour enfin établir des plans d'urbanismes intelligents en cohabitation avec nos arbres ? Avoir les moyens de ne pas attendre des fonds européens qui ne viendront jamais pour faire une usine de traitement des eaux usée dans les agglomérations ? Avoir les moyens de former des jeunes qui pourront enfin choisir une voie professionnelle structurante plutôt que de se désintéresser du monde du travail ?
  • MartinEden - 07.09.2017
    Vous voyez la montagne d'or comme une aubaine en terme de travail et à côté de ça, vous nous parlez des arbres. Il ne faut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.
    Les travailleurs qualifiés ne pourront pas être guyanais, il n'y a pas de formation dans ce secteur, me semble-t-il.
    Vos arbres auront une drôle de tête après l'absorption dans la terre de cyanure et mercure.
    A mon avis, vous tombez dans le panneau "ce projet donnera de l'emploi", la destruction d'un patrimoine écologique là en revanche, c'est couru d'avance.
  • Citoyen Guyane - 07.09.2017
    Justement, les formations ont commencé cette année (lire l'article dans l'Express Entreprise paru hier) avec la Licence Valoress qui doit former des techniciens supérieurs (cf la page de la licence sur le site de l'université de Guyane). De quoi se réjouir d'avoir nos jeunes diplômés sur notre territoire avec un avenir certain et des possibilités de continuer encore après leur cursus. Si je tombe dans le panneau de l'emploi, il est tout aussi dommage de tomber dans celui de la désinformation tellement facile aujourd'hui à l'ère d'internet.
    Mercure ? Je ne vois malheureusement aucune entreprise légale utiliser ce procédé depuis le 1er 2006, date à laquelle celui-ci à été interdit. Vous devez sûrement parler de l'utilisation de mercure par l'orpaillage illégal, qui lui a déjà commencé depuis pas mal d'années (et continuera encore) à détruire notre patrimoine écologique sans aucun scrupule, soucis de réhabilitation, ni surveillance.
  • alfredo - 07.09.2017
    Soyons factuels
    Vos espoirs d’emploi et de développement ne sont pas assez documentés car qui pourrait refuser du travail et de l’activité en Guyane. Où est l’étude d’impact environnemental annoncée pour Mai? Les opposants au projet ont bien évalué les absences de réponses sur la sécurité environnementale, sur les procédures de formation qui pourtant d’ici 2022 permettraient de former mieux que des manoeuvres et conducteurs d’engins. La CTG a limité en parole ses ambitions à quelques techniciens( même pas en place d’ailleurs)quand la Guyane ne peut attendre moins qu’un véritable transfert de competence et de technologie. Sinon laissons l’or là où il est sauf à cautionner pillage et désolation
  • alfredo - 07.09.2017
    Station de traitement dites vous?!
    J’oubliais qu’avec les moyens existants, ceux d’une simple commune, Kourou a su creer 20 ans avant la CTG une usine moderne traitement d’eau potable, et pire reste la seule collectivité à avoir réalisé sa station d’épuration associée à un reseau separatif eau pluviale/ eau usée, integral. Donc on peut en Guyane et bizarrement c’est le Maire qui a réalisé cela- avec un bilan global assez costaud d’ailleurs- qui est persona non grata, pour avoir dit non, notamment au représentant de l’Etat, au CSG pour le foncier en particulier et ses retombées quasi- nulles en Guyane. Donc la prime va aux médiocres à condition qu’ils soient bien alignés aussi. Il faudra donc savoir ce que l’on veut.
  • Citoyen Guyane - 07.09.2017
    Parlons nous de la station d'épuration de Kourou construite en 2006/2007 ? Celle qui a coûté 5.9M€ ? Ça reste une belle somme. Peut qu'avec les retombés sur la Guyane, d'autres villes auront aussi les budgets, comme Kourou, de faire des stations d'épuration ingénieuses telle que vous le décrivez avec un réseau séparatif d'eau pluviale / eau usée intégral. Si c'est de la belle technologie, autant donner aussi les moyens à Saint Laurent et en faire profiter tout le monde. Je laisse au moins la chance à leur compagnie de pouvoir s'exprimer sur ce sujet (et pourquoi pas s'engager à construire de multiples aménagements comme ceux ci à Saint Laurent du Maroni, Apatout...).
  • joko973 - 07.09.2017
    Si ces multinationales, qu'elles soient russes ou canadiennes, existaient pour développer des pays, ça se saurait. Elles arrosent juste ce qu'il faut, qui il faut, pressent le citron et puis s’en vont.
  • jml973 - 07.09.2017
    Qui sont les personnes qui auront un salaire au lieu de pointer chez Pôle Emploi ? Cette mine n'attirera que des travailleurs surinamiens, haïtiens et brésiliens qui ne trouveront là qu'une opportunité de plus pour venir en Guyane. Cela attirera toujours plus de monde de l'extérieur, créera plus de bidonvilles qu'il n'y en a aujourd'hui et ces gens venant en masse pour une nouvelle ruée vers l'or ne feront que détruire en plus la forêt pour s'installer. L'emploi est l'argument avancé par ces multinationales pour parvenir à s'implanter en Guyane. Une fois qu'on les verra tout massacrer, plus aucune action ne sera possible pour les faire partir. Et ils ne partiront que lorsqu'ils auront empoisonné les terres de notre région et sa population. Laissant derrière eux tous ces gens qui seront venus massivement et qui vivront dans des bidonvilles dignes de ceux du Brésil. Ne tombons pas dans le panneau de ces vendeurs de mort, il est temps que les guyanais s'unissent pour défendre leur lieu de vie. Aucun dollar/ rouble ne vaut notre région, de sa faune et de sa flore et la santé des guyanais.
  • westindian973 - 08.09.2017
    Alors vous pensez qu'à 120 km de saint Laurent du Maroni la montagne d'or va régler toutes les injustices. Donner des papiers au personnes sans papier dans les bidonvilles; c'est la montagne dor qui va offrir des logements? Qui va nettoyer nos criques. Vous rêvez debout! Le mercure vous monte à la tête!
  • westindian973 - 08.09.2017
    Pauvre Guyanais
    A vous lire vous êtes prêt à sacrifier un environnement source d'emploi pour faire vivre un rêve sur 15 années? Sachez monsieur que nos élus, qui n'ont tenu que trop pzj de leurs promesses depuis des décennies. C'est eux les fautifs. A chaque élections des promesses de plus en plus belles. Mais rien. Sauf que cette fois cette arnaque ne sera pas la leur mais celle des canadiens. Et une fois parti, la m... Ça sera pour nous. Soyez réaliste. Pourquoi il n'y a pas de gendarmes pour lutter contre lorpaillage illégale alors que pour une fusée c la guerre! Franchement ouvrez les yeux. C projet va régler les problèmes locaux?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION