ACTUALITé - ÉDUCATION / SANTé / ENVIRONNEMENT

Un syndicat agricole dénonce un décret « freinant le développement économique de la Guyane »

franceguyane.fr 12.09.2017
P.R.

0RÉAGIR

Un syndicat agricole dénonce un décret « freinant le développement économique de la Guyane »
Jean-Yves Tarcy, président du Grage

Le Groupement régional des agriculteurs de Guyane (Grage), syndicat agricole affilié à la Confédération paysanne, dénonce un décret gouvernemental datant du 11 août 2016 qui risque, selon lui, de « freiner le développement économique guyanais ».

Selon ce décret, les agriculteurs ayant un projet d’au moins 5 000 m2 doivent désormais effectuer une évaluation environnementale du terrain. Une étude d’impact qui reste à la charge de l’agriculteur, sachant qu’une telle évaluation coûterait environ 1 000 euros par hectare selon le syndicat. L’agriculteur aura un an pour réaliser l’étude puis six mois pour en soumettre le rapport à la Deal (Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

« Un nouvel acte administratif qui va encore alourdir les démarches des agriculteurs et le développement de l’agriculture guyanaise qui n’a vraiment pas besoin de cela », dénonce Jean-Yves Tarcy, président du Grage. La surface agricole de la Guyane est de 37 000 hectares pour environ 5 000 agriculteurs, qui exploitent en moyenne 5 à 10 hectares chacun.

« Nous ne sommes pas contre la protection de l’environnement bien au contraire, continue Jean-Yves Tarcy, mais on veut pouvoir produire. On a toujours su gérer notre territoire. » Le syndicat agricole demande à la Deal d’ouvrir les discussions avec les professionnels afin de prendre en compte les spécificités guyanaises. Le décret est en cours d'application en Guyane, au cas par cas.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION