ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

franceguyane.fr 12.03.2018
P.-Y.C.

9RÉAGIR

Un libre-service de Kourou fermé pendant le mouvement social de mars-avril 2017 (Archives)
Même cause, même conséquence : un an après le mouvement social qui a touché la Guyane pendant cinq semaines, les commerçants chinois de Kourou organisent une journée ville morte, ce mardi, pour dénoncer les vols à main armée et agression dont ils sont victimes. Demain, leurs magasins resteront fermés toute la journée.
Les commerçants se sont réunis avec le collectif des Toukan de José Mariéma dimanche soir et ont décidé cette action. Une marche s'élancera à 7 heures du rond-point de MacDo en direction de la gendarmerie. Là, les manifestants adresseront leurs revendications au préfet ainsi qu'une "demande de rencontre pour mettre en place une cellule de travail qui étudiera l'avancée des discussions sur les points de revendication", fait savoir José Mariéma. Les manifestants demanderont également à d'autres collectifs de les rejoindre.

9
VOS COMMENTAIRES
  • aucun - 13.03.2018
    vraiment ?
    ce matin, 7h, macdo ... personne ! on a raté quelque chose ?
  • jess - 13.03.2018
    encore souffrans la ville lui appartient après l'avoir peuplé de chinois
  • kiki973 - 12.03.2018
    Mariéma
    Fréquentation peu recommandable, il ne manque plus que Léon...et les cagoulés barreurs de route.
    J'ose espérer que les chinois ne vont pas suivre ces voyous !
    Par contre l'insécurité est un réel problème.
  • dogs - 12.03.2018
    Il me semble que durant les mouvements sociaux c'étaient plutôt les grands frères cagoulés qui insistaient lourdement afin que les commerces chinois baissent leurs rideaux!!!! Si ma mémoire ne me fait pas défaut, et cela était téléguidé par ce même Monsieur Papa chinois Mariéma. Pendant ce temps ce Monsieur faisait le BUZ dans son bar et les affaires étaient florissantes pour lui.On ne se fera plus manipuler.
  • MONSIEUR GUYANE - 12.03.2018
    Papa, t'es chinois?
    Que les commerçants chinois soient solidaires de celui qui leur a fourni des papiers moyennant un gros pot de vin, c'est une chose.
    Mais que la guyane se fasse encore pigeonner par ces conteurs de bonne aventure, mais de mauvaises moeurs, c'est autre chose….
    Toucan, nou bon ké zot !
  • kiki973 - 13.03.2018
    Bon ni menteur (corrigez l'ortho)
    La langue française est riche mais le papa chinois du toucan, sans partager ses idées communistes étaient un charmeur au club Saint Hubert ou chez kofé...Son "sous produit" de Kourou ne possède pas le plumage ni le ramage, c'est un mafieux sans envergure.
  • skol973 - 12.03.2018
    Pendant que les commerçants se font agresser, internet ne fonctionne pas, tout va bien à la base européenne. Pauvre guyane
  • Paassy - 12.03.2018
    Très bonne idée
    Mais oui, remarchons encore contre l'insécurité et laissons une nouvelle fois les extrémistes s'emparer du mouvement pour se retrouver dans le débat stérile du changement de statut et la mise à l'index de nos vraies préoccupations.
  • kiki973 - 13.03.2018
    Bravo Paassy
    Il est à craindre que des manipulateurs réussissent à entrainer le peuple dans des aventures dont il sera difficile de revenir.
    Restons vigilant, aidons nos compatriotes à prévenir les coups tordus !
    Il faut créer de l'enthousiasme avec des idoles comme ces jeunes issus de très bas et qui se retrouvent médecin spécialiste en gastro...ou député de Guyane et bien d'autres encore.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION