ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

Favoritisme : 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende requis contre Jean-Etienne Antoinette

franceguyane.fr 25.09.2018

17RÉAGIR

Favoritisme : 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende requis contre Jean-Etienne Antoinette
L’ancien maire de Kourou et ex sénateur de Guyane Jean-Étienne Antoinette est jugé depuis ce matin pour délit de favoritisme, devant le tribunal correctionnel de Cayenne.

L’ancien maire de Kourou et ex sénateur de Guyane Jean-Étienne Antoinette est jugé depuis ce matin pour délit de favoritisme, devant le tribunal correctionnel de Cayenne. Le procureur de la République a requis six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende à son encontre. Dans la même affaire, trois mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende ont été requis à l’encontre de Kevin Madeleine et Jean-Luc Alais.

Cette affaire de délit de favoritisme reprochée à l’ancien maire porte sur une enveloppe de 16 millions d’euros. L’enquête se focalise sur de fausses factures d’un montant de 50 000 euros concernant un contrat de caméras de surveillance des bus de ville. Ces 50 000 euros auraient profité au délégataire du réseau de transport urbain de la ville de Kourou, Kevin Madeleine, gérant de la société. (LIRE NOTRE ÉDITION DU JOUR ICI)

Jean-Étienne Antoinette est accusé d’avoir « procuré à Kevin Madeleine, gérant de la société 3G2M, comprenant l’enseigne Transhelene, un avantage injustifié, en l’espèce en lui attribuant l’exploitation du réseau de transport public de la ville de Kourou pour une durée de 8 ans, dans le cadre d’une convention de délégation de service de transport alors que son offre était la plus coûteuse (1 831 000 euros par an) du fait d’un surcoût annuel de 115 000 euros par rapport à l’offre de son concurrent Transliberté au préjudice de la ville de Kourou ». Et également d’avoir « procuré à Kevin Madeleine un avantage injustifié en lui attribuant dans le cadre d’une convention de délégation de service public de transport l’installation de caméras embarquées dans les bus pour un montant de 49 880 euros au préjudice de la ville de Kourou ».

Kévin Madeleine est accusé d'avoir « sciemment recélé […] pour une durée de 8 ans la somme de 1 831 000 euros annuel représentant un surcoût de 115 000 euros annuel par rapport à l’offre de son concurrent Trans Liberté qu’il savait provenir de l’infraction de favoritisme commise par Jean-Etienne Antoinette ». Et également d’avoir « sciemment recélé […] la somme de 49 880 euros portant sur l’installation de caméras embarquées dans les bus qu’il savait provenir de l’infraction de favoritisme commise par Jean-Etienne Antoinette ».

• Enfin, Jean-Luc Alais est accusé d’avoir « sciemment recélé la somme de 20 000 euros » dans la même affaire. Et également d'avoir « altéré frauduleusement la vérité dans un écrit […] une fausse facture à l’entête AJL adressée à la SARL 3G2M Transhelene pour se faire remettre la somme de 49 880 euros ».
PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE ÉDITION DE JEUDI

17
VOS COMMENTAIRES
  • Kourou la palé - 28.09.2018
    Favoritisme non complot Jalousie !
    Tout ça histoire et cancan pour les prochaines élections, jalousie. Ringuet François à augmenter son salaire plus que le salaire que percevait Jean Étienne Antoinette à l'époque, il a refait son bureau à 14000 euro et il parait que les caméras placer dans la ville de Kourou c'est l'ex de l'adjointe au maire de ringuet François la métropolitaine qui à eu ce travail pour 1 millions d'euros. Pourquoi ils ont pas proposé une autre entreprise ce travail là mais à ex? Ils ont eu dans l'argent ?
    Arrêté de murmurer !
    il le connait et ils l'ont donné le boulot il est où le mal là dedans que Jean Étienne Antoinette est proposé ce poste à madeleine. Cette homme privilégie les jeunes de la Guyane il à le souhait qu'il avance dans la vie cela à été son combat dans la ville afin que la délinquance ne puisse pas prendre de l'ampleur. Arrêté de le critiqué il a besoin d'être en paix. Lors des élections qu'est ce qu'ils ont fait à cette hommes? Ces gens là vont vous mettre à la porte de Kourou.
  • Joe379 - 26.09.2018
    En quoi le choix d'une candidature plus onéreuse dans le cadre d'un appel d'offre serait qualifié de favoritisme.
    L'attribution d'un marché se fonde sur l'offre économiquement la plus avantageuse. Le mot économique regroupe ici, un ensemble de critères tels que: la qualité, le prix, la valeur technique, les délais...pour ne citer que ceux là.

    Beaucoup d'entre vous s'emballe et juge sur l'orientation d'un article qui n'apporte pas suffisamment d'information pour vous permettre d'avoir un avis objectif.

    Il est possible que le procureur ait plus d'éléments à sa disposition pour proposer son réquisitoire mais rien n'est précisé ici...
  • dtc97300 - 26.09.2018
    L’attribution des marchés publics se base tout simplement sur le « mieux disant ». Mais vous ne semblez pas connaître le terme.
  • Joe379 - 26.09.2018
    que met-on derrière ce terme de "mieux disant"? C'est là l'essentiel mais vous avez choisis de taire cet aspect dans votre réponse...
  • Féfé973 - 26.09.2018
    Une délégation de service public n'obéit pas aux mêmes règles qu'un marché public.
  • Joe379 - 26.09.2018
    Merci beaucoup. J'oubliais ce fait important.
  • WALLYA - 26.09.2018
    JUSTICE POUR TOUS SANS EXCEPTIONS AUCUNES
    QUE LA JUSTICE S APPLIQUE A TOUS LES NIVEAUX ET LA ONT PARLERA D EGALITEE
  • jess - 26.09.2018
    avec remboursement des sommes
  • jml973 - 26.09.2018
    Ah les politicards locaux ! Mais quelle honte. Et des illuminés (dont Serville) qui demandent à corps et à cris une évolution du statut de la Guyane. Bienvenue dans la République bananière où une minorité s'accapare le pouvoir et s'en met plein les poches aux dépends de la population. 6 mois (avec sursis je suppose) et 10 000 euros d'amende, c'est pas cher payé quand les kourouciens ont payé le prix fort ces conflits d'intérêt pour leur service de bus. Le message est clair : continuez, vous êtes couverts ! Après les cas Léon Bertrand et Madeleine, y'a encore des fous qui veulent une évolution du statut de la Guyane ? Vraiment ? A n'en pas douter ils doivent avoir quelque chose à y gagner.
  • Féfé973 - 26.09.2018
    Il ne s'agit pas de la peine prononcée mais juste des réquisitions du procureur
  • Ergo sum - 26.09.2018
    Vous avez oublié vos médicaments de ce matin. Prenez vite une double dose et tout ira bien.
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION