ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

Fusillade à Petit-Lucas : un jeune homme blessé

franceguyane.fr 12.11.2017
Bernard DORDONNE / P.R

11RÉAGIR

Fusillade à Petit-Lucas : un jeune homme blessé
Au second pland, le quartier de Petit-Lucas, à Cayenne. (MJ)

Un homme d'une vingtaine d'années s'est fait tirer dessus, ce samedi soir à Cayenne. Ce réglement de compte s'est produit sur fond de différend après un accident de la route entre la victime, propriétaire d'un véhicule, et celui à qui il l'avait prêté, qui avait eu un accident et qui tardait à rembourser les réparations. Un homme de 23 ans s’est rendu hier soir à la police. Il a été placé en garde à vue. Deux autres hommes sont recherchés par les policiers du commissariat de Cayenne chargés de l’enquête.

Ce samedi vers 18 heures, au numéro 4 de la cité Petit-Lucas à Cayenne, un homme d’une vingtaine d’années a reçu une balle au niveau de l’épaule. Il a été transporté au centre hospitalier par les pompiers. Son pronostic vital n’est pas engagé. Selon une source médicale, la balle est encore logée dans l’épaule.

Selon l’enquête, la victime a un différend depuis le mois de juin avec un autre individu à qui elle avait prêté sa voiture. Ce dernier avait eu un accident et tardait à payer les réparations. Le propriétaire du véhicule a fait courir le bruit qu'il était un mauvais payeur. Ce dernier, accompagné de deux amis armés, est venu demander au propriétaire de la voiture d'arrêter de médire sur son compte.

Au cours de la dispute, une des personne armée a tiré et touché le propriétaire de la voiture. La victime est le neveu de la comédienne Viviane Emigré. Les Grands Frères se sont rendus sur place.

Un homme de 23 ans s’est rendu hier soir à la police. Il a été placé en garde à vue. Deux autres hommes sont recherchés par les policiers du commissariat de Cayenne chargés de l’enquête.

(Plus de détails dans notre édition de ce lundi)

11
VOS COMMENTAIRES
  • xxl - 13.11.2017
    VIVE LES 500 & LES
    Vive les 500 frères, les grands frères, les grandes soeurs, le collectifs ceux qui réfléchissent pour que la guyane décolle et j'ai confiance en eux, un jour nous comprendrons et j'en suis persuadé, oui suite à un constat dont je ne suis pas le seul à constater (est ce ça normal) (ça pas normal) c'est sur la radio chaque matin.
    @AUCUN pas un seul petit libre service de proximité géré par un guyanais ou un antillais qui donnait crédit pour dépanner une famille est ce ça normal, ouvrez vos yeux le pire est à venir si les guyanais ne se réveillent pas (et créer) une petite banque pour guyanais comme font les chinois et maintenant les haïtiens
  • xxl - 13.11.2017
    VIVE LES 500 & LES
    Vive les 500 frères, les grands frères, les grandes soeurs, le collectifs ceux qui réfléchissent pour que la guyane décolle et j'ai confiance en eux, un jour nous comprendrons et j'en suis persuadé, oui suite à un constat dont je ne suis pas le seul à constater (est ce ça normal) (ça pas normal) c'est sur la radio chaque matin.
    @AUCUN pas un seul petit libre service de proximité géré par un guyanais ou un antillais qui donnait crédit pour dépanner une famille est ce ça normal, ouvrez vos yeux le pire est à venir si les guyanais ne se réveillent pas (et créer) une petite banque pour guyanais comme font les chinois et maintenant les haïtiens
  • MONSIEUR GUYANE - 13.11.2017
    POWER CRACK
    Les ravages du crack, ... chez les jeunes.
    Quand ce n'est pas la drogue, c'est un voiture...
    Pauvre Guyane... On peut se demander si on mérite vraiment cette jeunesse?
    Est-ce ça la Génération CAF ?
  • PEFL - 13.11.2017
    Et en vrai ça dit quoi ?
    En tous cas il semble y avoir une version officielle relayée par madame la tante et une version dont on saura plus quand on aura la version du tireur. Pas sûr qu'il y ait un gentil et des méchants.
  • kiki973 - 13.11.2017
    Inadmissible la Guyane en voie de Colombinisation
    Les Grands Frères se sont rendus sur place.
    Lénaïck, Emmanuel vous devez réagir avant que le kkk cagoulé, les black angels, les para militaires et autres illuminés règlent la vie de notre pays.
  • mica - 12.11.2017
    Rien à voir avec les élus
    C'est un différend entre copain,pas un braquage.L'ami en question n'est pas très courageux se pointer avec du renfort et des armes,il y a d'autres manières de régler ce genre de problème pas avec une arme.Une voiture c'est comme une femme il ne faut pas la prêter.
  • den97300 - 12.11.2017
    Encore des commentaires désobligeants
    Oui les grands frères se sont déplacés. Et alors? Est ce interdit qu'une association qui lutte contre l'insécurité apporte son soutien à une famille qui vient d'en être victime? Est ce si surprenant que des fils du pays puissent venir soutenir l'un de leurs camarades, amis, voisins ou même connaissance ? Est ce choquant que l'on puisse enfin faire preuve de solidarité ? Je pense que cela est normal. Alors arrêtez de tout ramener à cette histoire stupide de milice. Et pour répondre à l'autre commentaire, que fait la police? Et bien elle fait son travail. Elle mène son enquête. Pensez vous qu'il soit judicieux que la presse publie chaque étape, chaque avancée, chaque parcelle d'une enquête en cours? Je suppose que non. Alors si vous n'entendez pas parler de la police, c'est parce qu'elle est occupé à mener l'enquête. Et cela a l'avantage de fonctionner car un homme s'est déjà rendu.
  • joko973 - 12.11.2017
    Les Grands Frères se sont rendus sur place. Et la police, elle a fait quoi ?
  • Keskimariv - 12.11.2017
    "Les grands frères se sont rendus sur place"
    Ah bon ! Les grands frères sont donc une milice parallèle aux forces de l'ordre ? Vous ne dites pas s'ils se sont rendus avec un masque sur le visage !
    C'est de mieux en mieux(MDR)
  • xxl - 12.11.2017
    RODOLPHE ADAN MACRON
    La guyane en chute libre, plus rien à faire pour le défaire, MACRON est allé lors de sa venue encourager les jeunes des quartiers chauds plus importants que ceux des collectif, ce que les jeunes ont compris c'est que c'est cool, fumez vos pétards et continuez à faire comme au far west.
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION