3RÉAGIR

ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

Intempéries : des toitures arrachées

P.R. & H.R.E franceguyane.fr 25.06.2018

Alerte intempéries. Une forte pluie et des rafales de vent touchent la Guyane depuis quelques heures. Des toitures et des panneaux publicitaires soulevés par le vent.

De fortes pluies et surtout des vents violents s’abattent depuis la fin d’après-midi ce dimanche, dans le centre littoral. Les secours sont « submergés d’appels ».
La plus grande prudence est recommandée dans le centre littoral en ce dimanche soir, alors que de fortes intempéries accompagnées de vents violents sont constatées dans plusieurs communes.
Le centre opérationnel des sapeurs-pompiers est actuellement « submergé d’appels », on signale notamment des toitures arrachées à Cayenne, dans le secteur de la Zac Hibiscus ou encore à Rémire-Montjoly.
Les secours ont aussi reçu des alertes pour des chutes d’arbres, on ignore pour l’heure si des victimes sont à déplorer.
Une chose est certaine : il est vivement conseillé d’éviter de prendre la routes si cela ne s’avère pas nécessaire.

• Plus de détails dans notre prochaine éditiion. 

3
VOS COMMENTAIRES
  • Keskimariv - 27.06.2018
    Alors....
    On demande l'aide de la France ou pas ??
  • papa-la-carapa - 25.06.2018
    C'est du solide ça ?
    C'est quand même étonnant de voir tout ça s'envoler... qui c'est qui a construit tout ça :) ?
    Ou sinon il va peut être falloir revoir nos normes de construction (vous savez avec le réchauffement climatique et tout...)
  • jml973 - 26.06.2018
    Ce que je ne comprends pas, c'est la multiplication de ses bâtiments dont les toits n'ont qu'une seule pente avec une forte prise au vent sur un côté. Comme démontré sur une des vidéos, ces toits n'ont absolument aucune résistance lorsque des bourrasques s'engouffrent dessous et se décolle de la toiture aussi facilement que du papier à cigarette. Encore une brillante idée des architectes d'aujourd'hui. Les toits à quatre pentes, ça a toujours été la norme en Guyane, on pourrait peut être y revenir...
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION