ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

MATOURY - Les fillettes fuguent pour aller voler au supermarché

France-Guyane 11.02.2017
Bernard DORDONNE

3RÉAGIR

Les fillettes fuguent pour aller voler au supermarché
Arrivées dans le supermarché, les fillettes ont pris des confiseries et sont allées regarder un dessin animée au rayon télé (photo archives)

Jeudi, vers 17 heures, deux petites filles de 7 et 9 ans, scolarisées en CE1 et CM1 à l'école du Bourg, ont donné des sueurs froides à leur famille et aux gendarmes. Le plan enlèvement d'enfants a failli être déclenché.

En sortant de l'école jeudi, deux gamines de Matoury, de 7 et 9 ans, ne sont pas montées dans le bus qui les ramène normalement au rond-point des boîtes aux lettres, à Cogneau-Lamirande. C'est à cet endroit, à Matoury, que les parents les récupèrent habituellement. Ne les ayant pas vues descendre du bus, les mères des deux fillettes ont interrogé le chauffeur. Elles ont ensuite effectué plusieurs appels dans la famille et notamment au domicile des taties et tontons résidant dans le secteur.
Comme toutes les réponses étaient négatives, les parents se sont rendus à la brigade de gendarmerie pour signaler les faits.
UNE COMBINE MONTÉE À LA RÉCRÉATION DU MATIN
« Nous avons pris les choses au sérieux car les proches de la famille où les enfants auraient pu se réfugier ne les avaient pas vues » , a expliqué le lieutenant-colonel Olivier Lefèvre, commandant de la compagnie de gendarmerie de Matoury. Six patrouilles ont été déployées pour sillonner la commune. Les responsables de l'école ont été alertés. Les enquêteurs avaient déjà préparé un communiqué dans le cadre d'un plan enlèvement d'enfants pour être diffuser dans les médias. Au même moment les agents de sécurité du centre commercial Carrefour ont téléphoné aux gendarmes pour leurs signaler qu'ils avaient interpellé deux enfants qui avaient volé pour 106 euros de confiseries et de boissons dans les rayons du magasin. Avec le signalement donné par les vigiles, les gendarmes ont pu identifier les deux fugueuses et rassurer les parents qui attendaient dans le hall de la gendarmerie. Les deux jeunes filles ont été ramenées à la brigade par les agents de sécurité. Les parents ont dû s'acquitter de la somme « dépensée » par les gamines. Ces dernières ont ensuite raconté leur périple aux enquêteurs. Elles ont indiqué avoir monté cette combine lors de la récréation du matin. « Les enfants ont pris beaucoup de risques en marchant du bourg de Matoury jusqu'au centre commercial Carrefour » , a indiqué le commandant de la gendarmerie.
Arrivées dans le supermarché, elles sont allées directement dans le rayon des bonbons et des chocolats, puis au niveau des boissons. Et se sont ensuite assises devant une télé dans l'espace multimédias où elles ont regardé un dessin animé. Lorsqu'elles en ont eu marre, les fillettes ont décidé de rentrer chez elles.
3
VOS COMMENTAIRES
  • aucun - 13.02.2017
    106 euros de confiseries !!!
    à raison de quelques centimes le bonbons ... elles avaient une brouette ???
  • jess - 13.02.2017
    le vol c'est pas héréditaire ?
    drôles de jeunes filles !!!!!!!!!!
  • cloclo - 11.02.2017
    deux fugueuses bien intelligentes : Hum !Les parents n'ont qu'à bien se tenir...Cadrage à recadrer pour longtemps... Stress assuré!
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION