ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

KOUROU - Les gendarmes font la chasse aux scooters trafiqués

France-Guyane 14.02.2017
Laurent MARIMOUTOU

0RÉAGIR

Les gendarmes font la chasse aux scooters trafiqués
Les gendarmes contrôlent un scooter, sur l'avenue de France, à proximité du rond-point Rosilvine (LM)

Samedi après-midi, les forces de l'ordre ont installé trois points de contrôle sur principaux axes de la ville. L'objectif était de vérifier la conformité des deux-roues. Au rond-point Café, ils ont arrêté... un automobiliste ivre et ont découvert qu'il était recherché pour deux cambriolages.

Samedi après-midi, les gendarmes de la compagnie de Kourou ainsi que les gendarmes mobiles de la caserne Goupi ont effectué plusieurs contrôles routiers sur les axes principaux de la ville. Ils visaient les scooters.
À partir de 15h45, un premier groupe s'est posté aux abords de la station Vito, rond-point Rosilvine, à l'Anse, un deuxième près de la place de la Condamine, à Simarouba, et un troisième à Pariacabo.
Les propriétaires d'engins en règle ont reçu un gilet jaune, avec un encouragement à le porter à la nuit tombée.
Pour les autres, les gendarmes se sont montrés strictes. Ils ont vérifié que les engins étaient assurés, que les propriétaires avaient leur carte grise ou que les scooters n'étaient pas déclarés volés. Ils ont aussi contrôlé la présence de stupéfiants, d'armes à feu ou d'armes blanches.
Pendant ce temps, d'autres gendarmes ont patrouillé à Monnerville. Les pilotes de tous les engins présentant un risque pour la circulation ont été sanctionnés ; certains ont été conduits à la brigade pour être auditionnés.
Au final, plus de 50 scooters ont été contrôlés. Deux ont été mis en fourrière, avec verbalisation de leur propriétaire, pour défaut d'assurance.
Une équipe de gendarmes était également positionnée aux abords du rond-point Café, à l'entrée de la ville. Ils ont contrôlé un conducteur de voiture qui zigzaguait. Le test d'alcoolémie s'est révélé positif. Il était en récidive de conduite sous l'empire de l'alcool et sa voiture n'était pas assurée. Il a été placé en garde à vue. Durant celle-ci, il a donné une fausse identité, mais un gendarme l'a reconnu. Ils ont alors découvert qu'il était recherché pour deux cambriolages et un recel de véhicules volés.
L'homme sera jugé au tribunal pour l'ensemble de ces faits.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION