ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

GUYANE - Nouvelle opération coup de poing contre l'orpaillage illégal

franceguyane.fr 17.07.2018

5RÉAGIR

Nouvelle opération coup de poing contre l'orpaillage illégal
Les militaires ont procédé à la saisie des concasseurs des orpailleurs illégaux -DR

Les Forces armées en Guyane viennent de réaliser une nouvelle opération coup de poing dans le cadre de la lutte contre l'orpaillage illégal avec à la clé des saisies records de matériaux pour cette année !

Onze concasseurs et 2,3 kilos de mercure ont été saisis lors d’une opération conjointe entre la gendarmerie et les forces armées en Guyane (FAG). Début juillet, dans une zone difficile d’accès à proximité du Maroni, une opération « coup de poing » a été déclenchée par le centre de commandement opérationnel « Harpie ».

L'hélicoptère de l'armée a aidé les militaires dans leur opération coup de poing au cœur de la forêt

Posé dans un premier temps par hélicoptère pour empêcher les orpailleurs illégaux (OI) de cacher leurs équipements, un groupe de marsouins du 9e régiment d’infanterie de marine (9e RIMa) en appui de gendarmes a investi, à la grande surprise des OI, un site d’orpaillage primaire. En quelques minutes les « garimpeiros » ont été regroupés et un nombre important d’équipements a été saisi.

Les militaires ont procédé à la saisie des concasseurs des orpailleurs illégaux

Dans un second temps, toujours grâce à leur hélicoptère, des renforts ont été déposés et ont investi la zone à la recherche d’éventuels équipements d’extraction dissimulés. Equipés de détecteurs de métaux, les sapeurs du génie du 9e RIMa ont rapidement trouvé un grand nombre de caches.

Le matériel saisi est particulièrement important pour cette opération qui a eu lieu au début du mois

Le résultat de cette opération de plusieurs jours est éloquent : 11 concasseurs, 2,3 kg de mercure, 14 moteurs et motopompes, 24 groupes électrogène, 700 litres d’essence ont été saisis et détruits. Il en est de même des équipements de la vie courante comme par exemple 1000 kilos de vivres, un téléviseur et 300 litres d’alcool. Depuis six mois, les FAG, aux côtés de leurs partenaires, ont réalisé 946 patrouilles de 4 à 21 jours. Près de 390 militaires sont engagés chaque jour en forêt pour lutter contre le fléau de l’orpaillage illégal.
5
VOS COMMENTAIRES
  • Stoew - 19.07.2018
    Montagne d'or
    Franchement !!!
    J'espère que le projet montagne d'or passera.
    Au moins comme ça on sera où va notre or,qui l'exploite, en plus en aura droit a quelque centaines d'emploi...
    En espérant bien sur que nos élu fasse aussi une bonne négociation pour que nôtre forêt soit préserver.
  • RAF973 - 18.07.2018
    Quand je vois le matériel saisi, je comprend les difficultés à détruire sur place....
    Quid des orpailleurs ??? renvoyé ou laissé en foret ?
  • zene973 - 18.07.2018
    Quand on veut on peut.
    Félicitations aux militaires.
  • joko973 - 18.07.2018
    Bravo aux forces armées. Ce qui interroge cependant, c'est l'absence de saisie d'or. Le minimum quand on lutte contre la drogue, c'est la saisie de drogue. Bizarrement, rarement pour l'or...
  • RAF973 - 17.07.2018
    Bravo !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION