ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

Un Guyanais torturé à la maison d'arrêt de Troyes

franceguyane.fr 07.05.2018
P.R.

0RÉAGIR

Un jeune détenu guyanais, incarcéré à la maison d'arrêt de Troyes, a été "torturé" par ses codétenus dans la nuit de samedi à dimanche. Une agression à caractère homophobe. 

Un guyanais de 24 ans, actuellement incarcéré à la maison d'arrêt de Troyes a été "torturé" par ses trois codétenus dans la nuit de samedi à dimanche. Ces derniers l'accusaient d'avoir consulté sur le téléphone portable d’un de ses codétenus, un site web à destination d’un public homosexuel.

Le lendemain, les codétenus du Guyanais s'acharnent sur lui. "Attaché à une chaise, la victime subit l’impensable: simulacre d’égorgement, crâne et sourcil rasés, ingestion d’excréments, tympan perforé par un stylo, coups multiples. Plus anecdotique, le Guyanais de 24 ans est même forcé à jouer les soubrettes. Une série de tortures et d’humiliations filmée et diffusée sur un réseau social", rapportent nos confrères de l'Union.

Le prisonnier, condamné en mars pour avoir convoyé de la cocaïne in corpore, écope de neuf jours d'ITT. Les trois codétenus ont été interpellé et devront répondre de torture et actes de barbarie.

Le député Gabriel Serville a réagit en condamnant avec la plus grande fermeté l’agression à caractère homophobe. Il rappelle l’importance qu’il y’a à accentuer les campagnes de sensibilisation contre l’homophobie, notamment à destination des jeunes et à renforcer le cadre normatif en matière de lutte contre toutes les discriminations.


0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION