ACTUALITé - FAITS DIVERS / JUSTICE

FAIT DIVERS - Un homme reçoit une balle dans la tête

franceguyane.fr 03.11.2017
P-Y.C/P.R

14RÉAGIR

Un homme reçoit une balle dans la tête
(pyc)

 Un jeune homme a été grièvement blessé jeudi soir au cours d’un braquage, à Rémire-Montjoly. Celui-ci s’est produit près du rond-point du cimetière de Rémire. Le braqueur a tenté de dérober le scooter d’un autre, qui a résisté. Le braqueur a tiré. La victime a reçu la balle dans un œil. Elle a été transportée aux urgences de l’hôpital de Cayenne. À l’heure de boucler cette édition, elle se trouvait dans un état grave.


14
VOS COMMENTAIRES
  • Pellucci - 04.11.2017
    Il suffit de mettre en place le port d'arme citoyen.....
    https://youtu.be/KFCIEzOVI2g
  • den97300 - 04.11.2017
    Violence
    Des meurtres et des braquages à répétition. C'est devenu tellement banal et c'est tellement alarmant. Mais les alarmes, les sirènes, tout ce qui fait du bruit, on ne cesse encore et toujours de les actionner. Plus de répressions ? Oui ça résoudra une partie du problème mais pas l'origine du problème. Pas de travail ? Pas d'occupations ? Oui c'est vrai mais surtout pas de motivation. Les gens ne sont pas motivés. Du travail? Pour faire quoi m'a t on déjà répondu. Un jeune adulte m'a répondu franchement que travailler comme je le fais pour un salaire qui est comparable à celui de beaucoup d'autres ne l'intéresse pas. Entreprendre des études ? Pas convaincant selon lui. S'il n'y avait que Lui qui pensait ainsi mais trop nombreux à penser ainsi. Il se fait ma paye en quelques jours. Et sans forcer. Comment résister à ça lorsque l'on a pas le goût du labeur, lorsque l'on a pas la valeur réelle de l'argent puisque on n'a jamais appris ce que c'était ? Ce ne sont pas des excuses mais un constat indéniable. Des enfants qui font eux mêmes des enfants. Donc pas de repères fiables. Et ça ne s'arrête pas là. Malheureusement, il y aura encore de la violence et des meurtres. J'espère juste que mes proches ont seront épargnés. Je tente de rester optimiste mais en ces temps sombres, il n'y a rien de moins évident. Il faut le dire ON A TOUS PEUR DE SORTIR CAR ON NE SAIT PAS À QUEL COIN DE RUE ON SE FERA BRAQUER OU TUER POUR CE QUE L'ON A SI DUREMENT GAGNER. Et pourquoi se laisser faire ? C'est normal de se défendre. Mais pas normal de mourir ou être blessé pour ça. Alors où allons nous ? Dans le mur c'est certain. La réalité n'est que violence. Un constat accablant qui se confirme jour après jour.
  • jess - 04.11.2017
    n'oubliez pas le premier vol de banque est l'oeuvre d'un guyanais
  • C Koi çà? - 03.11.2017
    Ca craint
    Qui va avoir en vie de sortir, un ciné? un restaurant? un braquage? un raccourci pour le cimetière?.....Nou bon ké sa regardé la télé maintenant!
  • Ergo sum - 03.11.2017
    Bah, dites une seule raison pour laquelle "ça" devrait aller bien ou moins pire. Et encore, la Guyane est plutôt calme par rapport aux aberrations construites pas son statut invraisemblable. Effet probable de la faiblesse de sa population. Attendez, quand ils seront deux fois plus nombreux...
    C'est drôle de voir tous ces gens se plaindre des effets dont ils chérissent les causes.

    Sorry Mica, mais la principale métastase du cancer d'origine est bien le sommet de la représentativité locale, depuis toujours et un peu plus ces derniers temps. En effet, presque tous coupables de cette situation de par la force des votes.
  • mica - 03.11.2017
    Ah non!
    Vous n'allez pas me faire croire que c'est depuis que Monsieur Alexandre est à la tête de la collectivité qu'il y a des meurtres,nous avons laissé faire,"pas concerné" preuve un commerçant bien connu a été assassiné et bien j'avais l'impression que c'était la première fois que l'on tuait quelqu'un (du moins pour certains) alors qu'il y avait déjà eu tant d'autres,innocents,coupables,affaires résolues,non élucidées,parfois selon les victimes cela ne faisait pas toujours la une des journaux.Pour les braquages beaucoup de gens ne portaient pas plainte,sauf en cas de blessures,j'ai des parentes qui ont été braquées en plein jour,ces dames n'ont pas porté plainte,l'une a encore un rond noir sur la tempe (la marque du pistolet)aucune consultation chez un médecin,parfois elle a mal.Comme les gens ne sortent presque plus,les voleurs viennent à domicile,étage ou rez-de-chaussée même régime.Inutile d'essayer un dialogue ça ne fonctionne pas,donnez tout,pire par vengeance il tire si vous avez eu le temps de fermer les portes ou les fenêtres.Dans l'Hexagone ce n'est pas mieux,ça ne bouge toujours pas,les Grands sont protégés,les autres débrouillés vous.Là par contre nous attendons les réactions des Grands
  • Ergo sum - 04.11.2017
    Si, Mica
    La dégradation de l'insécurité (entre autres) provient de la politique menée en Guyane, dans laquelle la collectivité actuelle a une responsabilité indéniable, directe ou par omission. Les précédentes équipes ont eu leur rôle aussi, mais ici et maintenant pas l'ombre de la moindre initiative salutaire, tout le contraire. Les mêmes attitudes et aptitudes. On ne fait pas du neuf avec du vieux.
    Désolé pour votre attente vaine, les Grands ne sont grands que parce que vous êtes petit. Tout est relatif et les intérêts avec.. Habituez-vous, rien ne va vers un inversement de la tendance.
  • Gérard Manvussa - 03.11.2017
    ça ne va vraiment absolument pas en Guyane
  • Matouryman - 03.11.2017
    Violences
    Seule la population de Guyane et personne d'autre en Guyane pourra faire changer le cours des choses avec la solidarité, l'information auprès des instances sur le vécu, le refus d'achat de matériel volé, la dénonciation car les délinquants sont souvent connus et la délinquance commence par la délinquance routière les forces de l'ordre doivent être plus sévères lorsque que l'on voient les gens passer au rouge surtout au feux de Cogneau malgré un véhicule de Gendarmerie en face et aucune réaction de leur part, désolé c'est pas normal
  • xxl - 03.11.2017
    KOLLECTIF
    KOLLECTIF POU LA GUYANE, GRANDS FRERES, 500 FRERES OU SOEURS etc, donnaient un air d'essayer de vivre ensemble en guyane, mais je crois que la stratégie d'alexandre macron et adan ont modifié la donne, je veux croire sincèrement que ceux qui aiment la guyane étaient dans les rues en mars et avril 2017,
    La gangrène vient de la présidence de la CTG, ce sera à la rue et aux électeurs de l'éradiquer un jour.
  • mica - 03.11.2017
    Pas d'accord
    Internaute je ne suis pas pour le président de la CTG mais la gangrène est là depuis bien longtemps,nous sommes presque tous coupables de cette situation.La violence existe sous toutes les formes,sur la route (il n'y a pas que les jeunes qui font du n'importe quoi)les parents qui insultent les enseignants,les voisins,leur famille et pire les forces de l'ordre.La drogue touche toutes les couches sociales,la cupidité,ceux qui louent très cher des piaules à des gens douteux,les receleurs,la liste est longue,les lois pas adaptées,les mineurs que la justice continue à trouver des circonstances atténuantes alors qu'ils sont très dangereux.
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION