ACTUALITé - POLITIQUE

2,7 millions pour le stade Georges-Chaumet

France-Guyane 02.11.2018
G.R.

0RÉAGIR

2,7 millions pour le stade Georges-Chaumet
Stade de Baduel, en décembre 2009 course ti-moun. (photo d'archives)

Le dernier conseil municipal de Cayenne a adopté, entre autres, le budget alloué au réaménagement du stade omnisports Georges-Chaumet.

Mercredi matin, dix-huit points ont été étudiés au conseil municipal de Cayenne. Journée internationale du créole oblige, les délibérations et questions se sont toutes faites en langue péyi. Une ritournelle depuis la prise de fonction de Marie-Laure Phinéra-Horth en 2010. Dans la salle des délibérations de la marie, tous les points à l'ordre du jour ont été validés sans aucune difficulté. L'opposition, peu nombreuse, n'a bloqué aucune validation ou renouvellement de marché.
HALL MARIGARD ET STADE CHAUMET
Les équipements sportifs de Cayenne ont occupé une partie de la séance. Un financement de 14000 euros pour équiper l'intérieur du futur Espace sportif Serge-Marigard a été adopté. Ce gymnase, dont la construction est achevée, doit être inauguré en décembre. Quant au stade Georges-Chaumet, ouvert en 1965, il va être réhabilité.
Une enveloppe de 2,7 millions est destinée à ce réaménagement qui concernera en premier lieu la piste d'athlétisme, jugée obsolète et « dangereuse » .
RENOUVELLEMENT DES CAMÉRAS DE SURVEILLANCE
Le conseil municipal a également adopté une motion pour l'amélioration du système de vidéo-surveillance de la ville.
Une partie des 87 caméras de Cayenne, dont 23 dans le centre-ville, doit être remplacée. Coût de l'opération : 106 000 euros, pris en charge au 3/4par l'État.
VÊTEMENTS, CARBURANT, PHOTOCOPIEURS...
Côté renouvellement de marché, les sommes validées par le conseil municipal sont importantes. 1,3 million d'euros sur quatre ans pour l'achat de vêtements professionnels aux agents municipaux. 2,7 millions pour l'aménagement et l'entretien des espaces verts de la ville. Un million sur quatre ans destiné à l'achat de carburant pour la collectivité municipale. 591 000 euros pour l'équipement en mobilier des écoles et des bâtiments administratifs ainsi que 282 000 euros pour le contrat de maintenance des quarante photocopieurs de la municipalité.
PROCÉDURE JUDICIAIRE D'EXPULSION
Si l'ambiance était décontractée mercredi, le conseil municipal a tout de même voté le lancement d'une procédure judiciaire d'expulsion à l'encontre de plusieurs entreprises de la zone Galmot. Le garage Madeleine ou la société Budget occuperaient illégalement ces terrains municipaux et auraient refusés de régulariser (de payer) leur situation. Après une première décision du tribunal de Cayenne en 2009, validé en appel par la cour de Fort-de-France, Cayenne pourra bientôt expulser ces entreprises.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION