ACTUALITé - POLITIQUE

Absentéisme à l'Assemblée : pointé du doigt, Gabriel Serville s'indigne

franceguyane.fr 20.02.2018
M.J.

24RÉAGIR

Absentéisme à l'Assemblée : pointé du doigt, Gabriel Serville s'indigne
Gabriel Serville dit avoir été "indigné" après avoir appris qu'il faisait partie des trois députés à être accusés de manque d'assiduité. Il s'explique. (archives)

Gabriel Serville, député de la 1er circonscription de Guyane, a écrit au président de l'Assemblée nationale François de Rugy pour lui faire part de sa "profonde indignation" après avoir appris qu'il faisait partie des trois députés à être accusés de manque d'assiduité et qui risquent de devoir payer une amende pouvant aller jusqu'à 4320 euros.

"Je suis actuellement le seul député de Guyane, territoire grand comme le Portugal, qui sort de la plus grande crise sociale de son histoire et concentre une diversité de difficultés et de défis à relever sans pareil sur le reste du territoire national. Pour ces raisons, je suis dans l’obligation d’avoir une présence aussi soutenue en circonscription, qu’à l’Assemblée, sachant que 7 000 km séparent Paris de Cayenne", se défend Gabriel Serville. Il met également en avant le fait que ne partageant pas la position exprimée par les autres membres du groupe de Gauche démocrate et républicaine (GDR), il ne souhaitait pas déléguer son vote ou ne pouvait pas, en raison du nombre insuffisant de députés GDR. Ces raisons ne sont pas "justifiables", selon Jérôme Harbourg, candidat (FN) à la législative partielle.
Plus de réactions dans notre prochaine édition.

24
VOS COMMENTAIRES
  • zipan - 23.02.2018
    Mo paka konpwann né ay i pa bel gason hi hi hi
    tout neg aktuel tou jenn ni on tèt kalé, sa ki wivé chivé yo, yo ni stress?
  • Ergo sum - 22.02.2018
    Merci Abaris et Couleurs Guyane pour vos commentaires si différents des élucubrations de nos attardés habituels.
  • Couleurs Guyane - 22.02.2018
    La session parlementaire commence en octobre et se termine en juin ou juillet selon les cas. Le journaliste ? Arrête le compteur au 13 février et déclare certains députés dont M Serville hors des clous alors que janvier est une période de vœux et les députés qui habitent à 7000 kms doivent être aussi aux vœux.. Pourquoi le 13 février ? Pourquoi cet article sort maintenant? Nul ne le sait sauf que M Serville a décidé de soutenir M Rimane au lieu d’un candidat docile. Mais bon peut être que je suis parano?!!
  • Couleurs Guyane - 22.02.2018
    La session parlementaire commence en octobre et se termine en juin ou juillet selon les cas. Le journaliste ? Arrête le compteur au 13 février et déclare certains députés dont M Serville hors des clous alors que janvier est une période de vœux et les députés qui habitent à 7000 kms doivent être aussi aux vœux.. Pourquoi le 13 février ? Pourquoi cet article sort maintenant? Nul ne le sait sauf que M Serville a décidé de soutenir M Rimane au lieu d’un candidat docile. Mais bon peut être que je suis parano?!!
  • Couleurs Guyane - 22.02.2018
    Soutien a M Rimane
    Comme tout citoyen conscient de l importance de son vote surtout pour une élection partielle et qui va peu mobiliser j ai suivi sur Facebook live d un média l’intervention de M Serville et son explication du soutien apporté à M Rimane. Il a dit en substance que l’Accord de Guyane a été obtenu de haute lutte. Des gens ont perdu du salaire, des entreprises ont souffert . Certaines sans doute très fragiles ont même fermé. Mais à la sortie l’Etat s’est engage à verser en urgence un peu plus d un milliard d euros pour relancer l’evonomie Guyanaise. Utilisee a bon escient cette somme permettra un rattrapage partiel mais réel du retard de la Guyane par rapport aux autres régions. Ce sont des centaines de nouvelles entreprises qui vont se créer et des centaines de nouveaux emplois. Or le candidat le mieux à meme d’exiger du Gouvernement le respect stricte de l’Accord et qui a été une des figures incontestables du mouvement social en Guyane est M Rimane. M Serville a expliqué clairement sa position par le fait que M Rimane doit finir son travail en portant le combat exigeant a l’Asseblee Nationale et par la legitimite que le mandat de député lui donnera. Il a fustigé les beni ouioui d’En Marche qui votent comme un seul homme et qui délèguent leur droit de vote en restant chez eux sans . Il s’agit d’un soutien cohérent dans un contexte exigeant. D’ailleurs à ce jour où est l’argent ? Qui l’utilise? Et comment? M. Serville peut il nous dire ce qu’il sait???
  • Abaris - 22.02.2018
    Jeter l'opprobre à peu de frais (suite)
    Toute cette démarche qui se poursuit actuellement ne demande t'elle pas bien plus de temps et d’énergie et n'est-elle pas plus légitime, justifiée et dérangeante pour le gouvernement que le sage dépôt d'un bulletin dans l'urne de la connivence et de la soumission ? Et ce sujet n'est certainement pas le seul traiter par ce député. Pourquoi pensez vous que monsieur Serville fasse l'objet de cette attaque en ce jour après ces démarches perçues par les autorités comme une fronde ? Y a t-il place aux hasards en politique ?
    Je précise ici que je n'ai ni accointance ni même autres intérêts à défendre l'homme que par conscience et par abjection personnelle pour toute basse vilenie qui consiste à jeter l'opprobre à peu de frais sur ceux qui par leur engagement et leurs convictions s'attirent les foudres de de la plèbe envieuse et lâche. Je ne défend ni la fonction ni l'étiquette partisane mais bel et bien l'Homme qui le mérite par son écoute, son action et sa valeur humaine.
    « C'est cette force qui maintient en tout temps l'opinion juste et légitime sur ce qu'il faut craindre et ne pas craindre que j'appelle et définis courage ». Platon
  • Paassy - 22.02.2018
    Vision borgne
    "son action et sa valeur humaine." Comme soutenir le Komité Drapo qui promeut les actions violentes et qui diffuse des théories racistes comme celle que les Africains étaient en Guyane avant les amérindiens ? Cela devrait interpeller toute personne un tant soit peu soucieuse des valeurs humaines.
  • Abaris - 22.02.2018
    J'entends ce que vous dites Paassy car là vous êtes sur le terrain du débat politique. Débat que vous gagneriez à faire connaître en produisant vos sources et en vous engageant publiquement comme le fait mr Serville.
    "L'opprobre à peu de frais"dénonce cette pratique devenu trop courante qui consiste à vomir anonymement sa haine sur un homme plutôt que de défendre courageusement des idées, argument contre argument en pleine lumière. Mon commentaire précédent ne témoigne en effet que de mon expérience personnelle en tête à tête avec le député Serville pour lui soumettre au nom de mes collègues, nos revendications et notre appel à être entendu au plus au niveau de l'Etat. Et je veux ici reconnaître que malgré ma couleur de peau blanche, mon origine métropolitaine et mes racines slaves que je n'ai pas manqué de lui indiquer, monsieur Serville à été à l'écoute et à agit dans le sens du bien commun pour tous les personnels de l'établissement qu'avec d'autres je représentais le jour de notre entretien. Dire autre chose serait mentir. Ce qui ne signifie aucunement que je sois en toutes questions au diapason des ses idées. Mais en homme d'honneur, je reconnais sur cette rencontre avoir eu affaire à un homme de haute valeur humaine. Pourquoi ne pas vous entretenir à votre tour directement avec lui?
    Vous pourriez ensuite venir ici nous rendre compte de cette expérience dans le monde réel.
  • Abaris - 22.02.2018
    Jeter l'opprobre à peu de frais
    Dieu sait qu'il y a tant à redire sur les institutions de notre gouvernement représentatif qui se paie de mots en se targuant d'être démocratique tout en reléguant ses sujets nommés citoyens au simple rang d'électeurs de « représentants » sans aucun autre pouvoir. Mais à la lecture de certains des commentaires précédents, nous ne méritons guère mieux. Car en effet, quoi de plus essentiels que les compteurs de smiles et la satisfaction de cracher anonymement sur un homme qui lui, s'engage publiquement avec la conviction de servir les intérêts communs de ses concitoyens ? Y a t-il une réponse honnête possible aux procédés malhonnêtes ? Ne pourrons nous jamais comprendre le carcan qui nous asservit et nous en libérer par la hauteur d'esprit ? Qui ici s'est rendu à la permanence du député Serville et connaît son emploi du temps ? Qui lui a fait des propositions ou recommandations sur ce qu'il estimait juste de défendre ? Qui de ces lanceurs de pierres s'est personnellement et publiquement engagé pour le bien commun des guyanais ?
    Je remercie ici le député Serville d'avoir estimé qu'il était plus important d’accueillir une délégation des personnels de l’Éducation à sa permanence pendant plus de deux heures, et d'avoir porté leurs justes et légitimes revendications écrites auprès du ministre Blanquer après être venu à la rencontre de ces mêmes personnels en souffrance dans l'établissement où j'enseigne ; répondant ainsi concrètement à notre invitation et nos demandes de soutien.
  • just a gigolo - 21.02.2018
    7000 bornes, tant que ça? Surtout en classe éco en emmenant son sandwich.
    Ses justifications sont d'une pauvreté consternante!
    Le coup du Portugal et des kilomètres. On dirait un fonctionnaire en mission permanente et qui cherche à se justifier.
    A quand le même blabla mais en sens inverse,pour expliquer qu'il est introuvable dans sa circonscription.
    Quoi qu'il en soit, ça ne change rien à son efficacité redoutable.
    Même pas honte.
  • Paassy - 21.02.2018
    Miles des vices
    Les miles qu'il accumule aux frais du contribuable sont absents de son argumentaire.
    Cela dit il n'est pas le seul, mais comparé aux députés de métropole, c'est un privilège non négligeable, surtout vu la fréquence des allers retours.
    Puisque vous lisez ces lignes monsieur Serville, pouvez vous nous dire en toute transparence combien de millions de Miles AirFrance un député Guyanais accumule sur une année ?
  • joko973 - 21.02.2018
    Il faudrait demander à Roro, Toto, ou à notre Krikri d'amour, ils ont plus d'expérience et de miles au compteur.
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION