ACTUALITé - POLITIQUE

Adam se met en marche

France-Guyane 13.05.2017
T. F.

1RÉAGIR

Adam se met en marche
Lénaïck Adam attend l'investiture de La République en marche pour les élections législatives (photo d'archives)

Conseiller territorial de la majorité, le Saint-Laurentais Lénaïck Adam a soutenu la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle. Pour les prochaines élections législatives, il espère désormais recevoir l'investiture de La République en marche.

Du haut de ses 25 ans, il affiche l'assurance d'un convaincu. Par ses convictions mais aussi par l'indispensable nécessité de son engagement politique. Conseiller territorial de la majorité, Lénaïck Adam est désormais candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin, dans la deuxième circonscription. Une évidence pour ce Saint-Laurentais qui, par le fait, pourrait suivre les traces (électorales) de Léon Bertrand.
« JE SUIS TOUT FRAIS! »
Pour l'heure, le candidat attend toujours l'investiture du mouvement La République en marche. « Je pense que c'est logique que je l'obtienne, assure-t-il. J'ai soutenu et parrainé Emmanuel Macron sur le terrain. Et je ne suis pas inquiet par rapport aux critères de sélection. Je suis tout frais! » Néanmoins, il est toujours dans l'attente d'une annonce, qui ne devrait pas survenir avant mercredi. Dans la première comme dans la deuxième circonscription de Guyane, qui ne compte pas encore le moindre candidat officiel du parti du président élu.
« PRENEUR DE TOUTES LES FORCES »
S'il n'obtient pas l'investiture d'En marche!, Lénaïck Adam pourrait se présenter sous une autre bannière. Comme celle du président de la CTG Rodolphe Alexandre, Guyane Rassemblement ? « Je l'ai envisagé, déclare le candidat. Je suis pour ne rejeter personne. Je suis preneur de toutes les forces. »
Dans cette optique, bénéficie-t-il du soutien du président Alexandre ? « Oui » , soutient-il. Malgré les échos de plusieurs sources qui affirment que Rodolphe Alexandre verrait d'un mauvais oeil le fait de compter un élu plus « gradé » que lui parmi son équipe. « Ce n'est pas moi qui vais infirmer ou confirmer, s'amuse Lénaïck Adam. Je ne suis pas là pour alimenter une rumeur. » Quoi qu'il en soit, s'il bénéficie du soutien de « son » président, celui-ci ne l'a pas exprimé officiellement. Du moins pour le moment.
« LA POLITIQUE EST UNE PASSION »
Avec ou sans investiture, Lénaïck Adam est conscient que sa jeunesse, donc sa relative inexpérience, sera exploitée par ses futurs adversaires. « J'estime qu'entre le moment où j'ai pensé à m'engager et maintenant, j'ai eu un parcours extraordinaire, lance-t-il. Je suis parti (en campagne) avec des personnes qui ont cru en moi. La jeunesse guyanaise est en quête de mentor. Le mien a été Hélène Sirder. Je suis Guyanais, je suis chef d'entreprise. Je suis élu et j'ai un métier. La politique est une passion. Mon expérience, c'est sur le terrain que je l'ai acquise. »
Quant à ceux qui pourraient le taxer de « jeunisme » , il leur répond simplement : « Il faut que ça tourne. N'importe quel candidat doit pouvoir se présenter. On a très très bien réfléchi et nous sommes pleinement en capacité de gagner. » Être plus convaincu paraît difficile. Avec ou sans mise en marche.
ET AUSSI
Patient n'ira pas
Pressentie comme l'une des candidates légitimes de La République en marche en Guyane, compte tenu de son engagement pendant la campagne présidentielle et de son profil, Isabelle
Patient a pourtant affirmé qu'il « n'a jamais été question » qu'elle se présente aux législatives. Malgré « les diverses sollicitations » dont elle a « effectivement pu faire l'objet » . Dans un texte publié sur sa page Facebook, la vice-présidente de la CTG explique : « Compte tenu de la nécessaire implication de l'ensemble de la classe politique dans la mise en oeuvre de l'Accord de Guyane, il m'a semblé préférable de continuer à m'investir dans le cadre des missions pour l'aménagement du territoire, le logement et le transport. »
Le PS et LR sans candidat
Pour l'heure, le Parti socialiste comme Les Républicains n'ont désigné aucun candidat en Guyane. Les discussions sont encore en cours afin de trouver des représentants locaux.
1
VOS COMMENTAIRES
  • kiki973 - 17.05.2017
    Enfin un élu avec de la cervelle...
    Bravo Lénaïck ADAM, il faut y aller ; nous avons besoin de jeunes brillants et toniques pour faire gagner la Guyane et pousser à la retraite les PEGC et autres présidents d'associations sportives.
    Une tristesse de ne pas voir Isabelle Patient suivre l'exemple de L ADAM. Isabelle, tu ne peux pas laisser la médiocrité dans le monde politique guyanais, on a besoin de toi... Réfléchis encore !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION