ACTUALITé - POLITIQUE

« Ce sont les parlementaires qui ont les entrées dans les ministères »

France-Guyane 17.03.2017
Propos recueillis par Pierre-Yves CARLIER

8RÉAGIR

« Ce sont les parlementaires qui ont les entrées dans les ministères »
« Mon choix, c'est de faire barrage à Le Pen » (photo archives)

David Riché, maire (divers gauche) de Roura, est candidat aux législatives dans la première circonscription, tenue par Gabriel Serville.

Pourquoi êtes-vous candidat aux législatives ?
Le premier préalable, c'était ma famille. Le deuxième, c'est que si je deviens député, je ne veux pas être hors-jeu du conseil municipal de Roura. Je ne peux pas rester maire, mais je peux rester conseiller. Le troisième préalable, c'était de voir où en était la situation de Roura. Dans le budget qu'on votera mercredi, le déficit est de 6,3 millions. On est parti de 9 millions. Par ailleurs, depuis que je suis président des maires, on prend des décisions. Mais quand on voit les malfrats dans les rues, les cliniques qui disparaissent, la situation de l'hôpital, l'immigration qu'on n'arrive pas à contrôler... On a besoin d'hommes forts dans le pays. À l'Association des maires, on a pris des postures.
S'agissant des postures, vous disiez que les lettres ouvertes, les communiqués, les motions ne servent à rien...
Je monte crescendo. L'autre fois, je n'ai pas reçu le ministre. On ne reçoit aucune réponse à nos lettres. Mais je ne suis pas parlementaire, je suis président de l'Association des maires, une association loi 1901. Il faut aller au niveau national. Depuis 2008 que je suis maire, j'ai compris que rien ne se décide ici. Ce sont les parlementaires qui ont les entrées dans les ministères.
Votre candidature signifie-t-elle qu'ils ont failli ?
Ma ligne de conduite, c'est de ne critiquer aucun parlementaire. Ils ont à défendre un bilan ; ils le feront. Dans la première circonscription, l'état des lieux est minable. Sur l'énergie, sur la santé, sur le logement, sur le Pacte d'avenir (entretien réalisé avant l'annonce de sa signature par Rodolphe Alexandre). On n'a presque rien obtenu. C'est ce qui me pousse à y aller.
En fin d'année, l'hôpital de Cayenne a quand même reçu une aide exceptionnelle de plusieurs dizaines de millions d'euros pour régler ses dettes de fournisseurs et lancer des travaux d'urgence...
Peut-être, mais je ne souhaite à personne de faire un AVC en Guyane. On n'a jamais eu autant d'évacuations sanitaires en Guyane. C'est qu'il y a un problème pour nous soigner.
Il n'y a jamais eu autant d'habitants non plus...
La clinique Véronique est en déroute, Kourou aussi. La situation de l'hôpital n'est pas fameuse. À l'hôpital de Cayenne, bon nombre de médecins sont plus proches de la retraite que de leurs débuts.
Il y a donc de bons médecins à l'hôpital...
Il y en a quand même. Heureusement. Ce n'est pas parce que tu te fais opérer à Cayenne que tu vas crever.
Le Pacte d'avenir est-il une trahison du gouvernement ou l'échec de Rodolphe Alexandre ?
C'était loin d'être un Pacte d'avenir. On n'est pas respecté. Sur tous les dossiers. Il faut avoir une posture. Y aller à tous les élus.
Pourquoi cela ne se fait-il pas ?
Car il faut une personne qui rassemble tout ça. Je veux être celui-là. Quand le directeur d'EDF est venu, on m'a invité à un repas. Ce n'est pas autour d'un repas qu'on travaille. Je voulais une réunion avec tous les maires. Au lieu de ça, on l'a emmené voir quelques chantiers. Certains l'ont accompagné. Pas moi. C'est cette posture qu'il faut avoir.
La présidence des maires était-elle un strapontin pour les législatives ?
Non. Être président des maires, ça permet de s'impliquer dans les dossiers. Quand je vois le résultat de l'octroi de mer, je suis satisfait. Sauf qu'on avait attaqué l'État pour une compensation, pas pour prendre les sous de la CTG.
À la présidentielle, pour qui signez-vous ?
Mon choix, c'est de faire barrage à Le Pen et d'avoir le vote le plus utile et le plus à gauche. Ça va se jouer entre Le Pen, Fillon et Macron. Macron est donc mon choix.
8
VOS COMMENTAIRES
  • skol973 - 18.03.2017
    Le déficit de la commune, monsieur RICHE est aussi responsable car il était le directeur de cabinet de POLONIE. D autre part, en 2 mandatures, il a déjà utilisé 6 DGS, c'est qu'il a un vrai problème et il oublie qu il était un simple gestionnaire à l Agence de Service et de Paiement (ASP). Autre chose, le foncier est attribué en particulier aux anciens gendarmes, aux responsables des impôts et Guyane dernière. Pour finir, il semblerait qu' il s'est octroyé plus de 26 ha à la crique Gabrielle avec l'un de ses adjoints, la population de Roura en parle.
  • skol973 - 18.03.2017
    Que fera monsieur RICHE par rapport aux 2 sortants : rien
    Il y a 577 députés et c était bien un gouvernement de gauche, après 5 ans, le pays est au plus mal. Dites la vérité aux électeurs, ce qui vous intéresse, c'est bien : les 26 billets en classes affaires et les 6000€ mensuel, les prêts à taux zéro et bien d autres choses. Pour moi, le seul vrai candidat se nomme : monsieur Jean Victor CASTOR
  • BonPom - 19.03.2017
    Vous avez raison : seul vrai candidat se nomme : monsieur Jean Victor CASTOR et la vérité, ce que lui n'est pas intéressé par les 26 billets en classes affaires et les 6000€ mensuel, les prêts à taux zéro et bien d autres choses ...
  • Matouryman - 18.03.2017
    Députation
    Matoury votera pour lui
  • voilà - 17.03.2017
    Ok
    Moi aussi je vote pour vous.
  • Altron - 17.03.2017
    Complexe
    Vu de loin on dirait surtout qu'il se présente parce qu'il est trop vexé qu'on ne l'écoute pas davantage dans sa fonction de président de l'association des maires de Guyane, en complexe de ne jamais être appelé à Paris.
  • alfredo - 17.03.2017
    Et le travail parlementaire?
    Pas un mot sinon relatif aux bilans antérieurs mais au moins sur le principe même d'un travail parlementaire...mon petit doigt me dit que le mouvement du RA va s'aligner derrière Fiché...ce n'est pas une tare en soi mais il faudra que la Guyane émergente pose de vraies conditions du changement aux candidats dont Riché dont on sent quand même l'aspiration de notable en devenir.
  • FLAMBI - 17.03.2017
    enfin
    oui monsieur Riché je vote pour vous
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION