ACTUALITé - POLITIQUE

CAYENNE - L'aménagement du quartier Palika se précise

France-Guyane 12.09.2017
Marine JACQUES

0RÉAGIR

L'aménagement du quartier Palika se précise
Le quartier Palika est enclavé entre le mont Lucas, le mont Saint-Martin et la montagne du Tigre (visuel ©Biotope)

L'Établissement public foncier et d'aménagement de la Guyane va créer une zone d'aménagement concertée dans le secteur Palika à Cayenne. La Ville a autorisé la réalisation de cette zone pour développer ce quartier situé sur la future ligne du transport en commun en site propre.

Le conseil municipal de Cayenne s'est prononcé, vendredi, pour la création d'une zone d'aménagement concertée (Zac) à Palika. Ce quartier de Cayenne, d'une quinzaine d'hectares, est limitrophe de Rémire-Montjoly et enclavé entre le mont Saint-Martin, le mont Lucas et la montagne du Tigre. Selon la Ville et l'Établissement public foncier et d'aménagement de la Guyane (Epfag), « le quartier Palika s'est développé sur une urbanisation anarchique qui a donné lieu à un développement incohérent de l'habitat et des espaces publics » . Une Zac est une procédure qui permet à une collectivité ou à un établissement public d'acquérir des terrains et de les aménager puis de les revendre à des constructeurs. Dans le cas de la Zac Palika, sa conception et sa réalisation sont conduites par l'Epfag.
400 NOUVEAUX LOGEMENTS
Le projet comprend la construction de 400 nouveaux logements (habitats intermédiaires, maisons de ville, maisons jumelées) et d'un groupe scolaire autour duquel s'implanteront des bureaux et des commerces. Un parc paysager sera également aménagé de façon à ce qu'il assure la fonction de corridor écologique (couloir entre deux habitats vitaux pour un groupe d'espèces animales) entre le mont Lucas et le mont Saint-Martin. L'Epfag a lancé une approche environnementale de l'urbanisme pour que les enjeux environnementaux et sociaux soient pris en compte dans le projet d'aménagement. Outre le corridor écologique, cette démarche implique une gestion durable du cycle de l'eau, la garantie d'un habitat durable et la garantie de l'exemplarité du projet sur les questions énergie-climat. Si le secteur Palika fait l'objet de ce projet d'aménagement d'envergue c'est parce qu'il a une situation géographique stratégique. Le quartier sera en effet traversé par le transport en commun en site propre (TCSP) dont la mise en service est projetée en 2020 par la Communauté d'agglomération du centre littoral (CACL).
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION