ACTUALITé - POLITIQUE

GUYANE - La ministre Annick Girardin au chevet des marins pêcheurs guyanais

franceguyane.fr 02.09.2018
Samir MATHIEU

4RÉAGIR

La ministre Annick Girardin au chevet des marins pêcheurs guyanais
Annick Girardin a visité le port du Larivot ce dimanche matin -S.M

La ministre des outremers Annick Girardin a rencontré les professionnels de la pêche ce dimanche matin au port du Larivot et en préfecture. Elle leur a demandé de participer à la confection d'un plan destiné à moderniser et redynamiser la pêche en Guyane.

Annick Girardin a rencontré les pêcheurs au port du Larivot. Elle a discuté avec eux sur les différents problèmes qu'ils rencontrent. Elle a visité les infrastructures, dont certaines sont en mauvais état, et est montée à bord pour constater les conditions de travail et de vie des pêcheurs guyanais. Un point complet sur l'état du port lui a été fait. Les projets ont aussi été abordés, ainsi que l'absence pour l'instant de financements notamment sur le schéma directeur. Dans un second temps, Annick Girardin a présidé une table-ronde en préfecture avec les représentants de la filière pêche en Guyane. Une heure au cours de laquelle les différentes difficultés de la profession ont été mis sur la table. La ministre a présenté un plan de redressement de la pêche en Guyane, sur lequel tous les acteurs doivent contribuer d'ici le 31 décembre. Il porte sur trois axes de réflexion : la pêche illégale, la formation et les équipements portuaires.

LE POINT COMPLET DANS VOTRE EDITION DE LUNDI


4
VOS COMMENTAIRES
  • GILLES BERNARD - 03.09.2018
    En Guyane, les ministres viennent "au chevet de", selon leur ministère. Nous voilà donc cette semaine avec un ministre au chevet des marins pêcheurs, tandis que l'autre était au chevet de la justice...
  • Ergo sum - 03.09.2018
    C'est tout de même une belle reconnaissance d'une agonie généralisée...
  • Gérard Manvussa - 02.09.2018
    Article sans intérêt
  • Gérard Manvussa - 02.09.2018
    A quoi ça sert ce genre de visite hormis promener les rois et coûter de l'argent public ?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION