ACTUALITé - POLITIQUE

ROURA - Le maire de Roura va-t-il vendre son foncier pour équilibrer ses comptes ?

France-Guyane 16.04.2018
Bernard DORDONNE

3RÉAGIR

Le maire de Roura va-t-il vendre son foncier pour équilibrer ses comptes ?
Le maire de Roura David Riché espère que l'État lui donnera 11 millions d'euros pour équilibrer le budget de la commune, sous tutelle de la chambre régionale des comptes depuis 1992 (BD)

Voilà vingt-six ans que la commune de Roura est sous tutelle de la chambre régionale des comptes. Maire depuis 2008, David Riché demande 11 millions d'euros à l'État pour équilibrer ses comptes. Sinon, les élus envisagent de vendre du foncier. Entretien avec le premier édile de la ville.

Comment interprétez-vous le budget de 24 273 038 euros qui a été voté à l'unanimité mercredi par le conseil municipal ?
Le budget s'améliore d'année en année. En témoignent les différents rapports de la chambre régionale des comptes. Je profite pour remercier les juges de la cour des comptes de leur confiance. Non seulement, on respecte les préconisations en termes de déficit mais chaque année, on est en dessous de la préconisation. Le déficit diminue bien plus vite que la chambre ne l'avait estimé au départ.
L'État va-t-il vous aider à retourner à l'équilibre budgétaire en injectant 11 millions d'euros dans vos comptes ?
Pour équilibrer le budget, la chambre régionale des comptes dit que sans une aide extérieure provenant de l'État à hauteur de 11 millions d'euros, la collectivité ne pourra pas sortir de son déficit. Il nous faut une subvention d'équilibre.
La chambre a démontré qu'il n'existait pas de mesure dépendant uniquement de la commune permettant de rétablir l'équilibre budgétaire. Que la commune doit chercher à contenir le déséquilibre budgétaire en ne dépassant pas les plafonts. Et d'ailleurs, j'inscris chaque année 380 000 euros d'intérêts moratoires qui plombent notre section de fonctionnement.
Même si l'État ne nous donne pas les 11 millions d'un coup, il faut qu'il nous aide dans la réalisation de nos actions. Les préfets successifs nous ont toujours aidés. Ils ont toujours eu une attention particulière, car ils voyaient nos efforts. Il faut nous supprimer les intérêts moratoires. Les nombreux efforts consentis par mes collègues élus permettent à la commune d'avoir un bon budget.
Vous êtes fatigué d'attendre une aide de l'État. Qu'allez-vous faire pour voir vos efforts aboutir ?
Si l'État ne veut pas nous aider, nous allons sortir notre artillerie lourde. C'est notre foncier que nous allons devoir vendre. Nous allons mettre en place des projets sur notre foncier pour attirer des promoteurs. Nous avons du foncier boisé qui est à urbaniser mais qui n'a pas les réseaux. Pour faire des investissements, on a besoin de trésorerie. Il faut savoir que l'on a investi 22 millions de 2008 à aujourd'hui sur la commune. Le rapport de la chambre nous félicite car nous avons financer tous nos investissements à plus de 90%.
Cette année, nos investissements portent sur l'électrisation, la réfection des routes, notamment les pistes pour rejoindre nos différents hameaux, ainsi que la construction de trois classes.
Cette année, le 8 août, nous devrions faire la fête patronale. Depuis que je suis maire en 2008, nous n'avons jamais fait de fête patronale. Les administrés ont droit après dix ans d'attente.
3
VOS COMMENTAIRES
  • jess - 17.04.2018
    famille untel famille ils sont tous famille à Roura donc un beau un cousin un frère un doit assumer la dette de l'autre point barre
    tristesse cette complicité
  • Paassy - 16.04.2018
    Plain d'eux fotes
    Au secours les fotes d'hortaugraffes !!! Comment arrivez vous à mettre en défaut les correcteurs automatiques ?
  • skol973 - 16.04.2018
    Félicitations Monsieur le Maire pour le travail fait dans cette belle commune. Je serais ravi si vous parvenez à vendre du foncier afin de résoudre le problème de trésorerie de cette commune.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION