ACTUALITé - POLITIQUE

ELECTION LEGISLATIVE - Saint-Laurent vote tranquillement

franceguyane.fr 04.03.2018
Pierre-Yves Carlier

0RÉAGIR

Saint-Laurent vote tranquillement
Le taux de participation est en hausse à Saint-Laurent du Maroni par rapport à juin 2017. La commune, de part son nombre d'électeurs, joue un rôle déterminant pour la qualification au second tour. -photo d'archives

À midi, le taux de participation était de 16 % à l’école Biswane, l’un des bureaux où la mobilisation est la plus importante. En début d'après-midi, la tendance semblait partir à la hausse.

Ni désintérêt, ni enthousiasme démesuré. À Saint-Laurent du Maroni, les électeurs ont pris le chemin des urnes pour choisir leur député à un rythme de… sénateur.

À midi, dans le bureau de l’école Biswane, au carrefour du village de Balaté et du quartier de la Charbonnière, 16 % des inscrits avaient effectué leur devoir et ils étaient une bonne vingtaine à attendre de pouvoir rentrer dans la salle de classe où ont été installés les isoloirs.

Le bureau n°5 vote généralement davantage que le reste de la ville. Au bureau de l’école Joseph-Symphorien, en revanche, à 13 h 30, 249 électeurs s’étaient déplacés, soit presque autant que l’an dernier pendant toute la journée. La participation s’élève donc à 25 %. L’an dernier, à la fermeture des bureaux de vote, 30 % des Saint-Laurentais avaient déposé un bulletin dans l’urne.
Adam et Rimane dans les cœurs
Dans la ville, quelques drapeaux flottent aux vitres des voitures en soutien à l’un ou l’autre des candidats. Plus rares sont ceux qui arborent un t-shirt aux couleurs de leur favori. L’an dernier, lors de l’élection de juin, les candidats avaient pourtant très largement alimenté la garde-robe des Saint-Laurentais qui n’hésitaient pas à afficher leur préférence sur leur torse.

Ces derniers jours, les meetings au marché ont connu une affluence honnête. Mais ce sont surtout les deux derniers meetings de la Charbo, organisés cette semaine par les finalistes de l’an dernier, qui ont suscité l’enthousiasme. Sans que l’on sache si le public était venu écouter les candidats… ou les chanteurs surinamais invités pour clore les deux soirées.

0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION