ACTUALITé - POLITIQUE

MANA - Un conseil municipal perturbé

France-Guyane 09.07.2018
Mylène FRANCIUS

1RÉAGIR

Un conseil municipal perturbé
Un habitant de la commune a été sorti de la mairie de Mana avant d'être interpellé par les gendarmes (MF)

Suite au report du conseil municipal du 29 juin dernier à cause d'un quorum non atteint, une nouvelle séance était programmée vendredi. Le dernier conseil municipal avant les grandes vacances a été chahuté. Police municipale et gendarmerie sont intervenues.

Les 37 points de l'ordre du jour ont été adoptés à la majorité ou à l'unanimité des membres présents. Malgré ce constat idyllique sur la forme, le fond est tout autre. Deux voix pourtant dites de la majorité d'Albéric Benth, celles de Maria Boceno et de Marie-Lou Perrier, se sont régulièrement fait entendre concernant les gestions financière, d'éducation et des ressources humaines. L'unité de façade de novembre dernier du groupe majoritaire semble s'effriter. La plus revendicative étant l'élue aux affaires scolaires. D'ailleurs, elle n'a pas hésité à protester face à l'intervention de la police municipale qui a fait sortir un quidam ne respectant pas l'arrêté municipal concernant la tenue vestimentaire à adopter en mairie. Fustigeant cette pratique, l'élue a photographié la scène et l'a publiée sur Facebook afin de montrer son désaccord.
YANN MANDÉ, PRÉSIDENT DE LA RÉGIE
À retenir de ce conseil municipal les rythmes scolaires inchangés pour l'année scolaire 2018-2019. Les parents seront consultés d'ici la fin de l'année civile. Mais aussi la remise gracieuse aux comptables ayant exercés de 2010 à 2014, la Cour régionale des comptes ayant reconnu leurs erreurs de gestion durant cette mandature. La réhabilitation de la salle polyvalente Élie-Castor et l'élection de Yann Mandé comme président de la régie territoriale de Mana.
Sans chaussette, sans pantalon...
Le conseil municipal a été tendu entre les élus, mais a aussi été perturbé une bonne heure par un habitant de la commune (voir photo). L'homme s'est rendu pieds nus au conseil municipal, or, conformément à l'arrêté municipal, une tenue correcte est exigée pour venir en mairie et assister au conseil. Cet administré a refusé de quitter la salle lorsque cela lui a été demandé. Sollicitée par l'édile, la police municipale est intervenue et l'a fait sortir contre son gré. Tenant tête, ce perturbateur s'est donc chaussé, mais s'est dévêtu en caleçon et a tenté de rentrer dans la salle des délibérations. Cette fois-ci, c'est la gendarmerie qui s'est chargée de son évacuation.
1
VOS COMMENTAIRES
  • MartinEden - 12.07.2018
    La police municipale de Mana n'intervient pas ou bien cela se saurait !
    Il n'y a qu'à constater les affrontements aux abords du collège durant plusieurs jours.
    Mais peut-être que pour l'édile ... "On ne mord la main de celui qui nous nourrit".
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION