ACTUALITé - POLITIQUE

REMIRE-MONTJOLY - Visite complète du centre pénitentiaire pour les ministres Nicole Belloubet et Annick Girardin

franceguyane.fr 01.09.2018
Samir MATHIEU & Bernard DORDONNE

0RÉAGIR

Visite complète du centre pénitentiaire pour les ministres Nicole Belloubet et Annick Girardin
Annick Girardin et Nicole Belloubet ont passé près de deux heures au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly -S.M.

La ministre de la justice Nicole Belloubet et la ministre des Outre-mer Annick Girardin ont atterri ce samedi après-midi à l'aéroport Félix-Eboué. Elles sont venues en Guyane pour une visite officielle de quatre jours. Elles ont commencé ce samedi par un déplacement à la prison de Rémire-Montjoly.

C'est avec un peu d'avance sur leur agenda que les deux ministres sont arrivées au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly peu après 15 heures, ce samedi. Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et Annick Girardin, ministre des Outre-mer, ont rencontré tour à tour la direction générale de l'établissement, le personnel, les prisonniers, les syndicats et les surveillants de prison pendant près de deux heures. Une visite très technique pour Nicole Belloubet qui a découvert une prison "abîmée" malgré le fait qu'elle n'ait que 20 ans. La Garde des sceaux semblait d'ailleurs affectée à l'issue de cette visite. Les détenus ont fait part à la ministre des conditions de détention et la surpopulation dont ils sont victimes. Elle a pu le constater d'elle-même. Nicole Belloubet s'est aussi dite préoccupée par le manque de travail pour les détenus et les conséquences que cela a sur la réinsertion des prisonniers.
Nicole Belloubet, Annick Girardin et les élus lors de leur arrivée à la prison
Annick Girardin, Nicole Belloubet et le procureur général de la cour d'appel Jean-Frédéric Lamoureux
Nicole Belloubet et Annick Girardin en pleine discussion à leur arrivée à l'aéroport Félix-Eboué
Nicole Belloubet et Annick Girardin au moment de quitter l'aéroport avant de rejoindre la prison

0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION