ACTUALITé - POLITIQUE

ÉLECTION LÉGISLATIVE - Vivez en direct le premier tour de l'élection législative partielle : le dépouillement est en cours

franceguyane.fr 04.03.2018
G.R.

1RÉAGIR

Vivez en direct le premier tour de l'élection législative partielle : le dépouillement est en cours
photo d'archives

Aujourd'hui, France-Guyane vit au rythme du premier tour de l'élection législative partielle. Huit candidats sont en lice dans la course à la députation. Le taux de participation est attendu à midi, les premières tendances du vote à 19 heures et les résultats définitifs aux alentours de 20 heures.

Qui sera qualifié pour le second tour de l'élection législative partielle de la deuxième circonscription de Guyane ? Pour tout connaître du scrutin, suivez en direct le déroulement de la journée sur franceguyane.fr et sur nos pages Facebook et Twitter. 

40 700 électeurs sont appelés aux urnes aujourd'hui. Ils doivent voter pour un des huit candidats en lice : Lénaïck Adam (la République en marche), Jean-Philippe Dolor (Sans étiquette) Jérôme Harbourg (Front National), Richard Joigny (Parti progressiste guyanais), José Makébé (Sans étiquette), Georges Mignot (Union populaire républicaine), David Riché (Divers gauche) et Davy Rimane (France insoumise).



En juin dernier, date de la première élection législative dans l'Ouest guyanais, la participation avait été de 25%. D'après notre sondage paru jeudi dernier, 76% des interrogés avaient l'intention de se rendre aux urnes. 

Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures dans les 14 communes concernées par le scrutin. Vous pouvez suivre pas à pas le déroulé de la journée avec nos trois envoyés spéciaux à Kourou, Maripasoula et Saint-Laurent du Maroni, ainsi que dans les autres communes grâce à nos correspondants sur place. 

Les premiers taux de participation sont attendus à midi. La clôture des bureaux de vote s'effectue à 18 heures et les premières tendances du vote parviendront à 19 heures. Les résultats définitifs sont attendus aux alentours de 20 heures. 
Les candidats votent aussi
Jean-Philippe Dolor, le candidat dissident de la République en marcher et ancien directeur de campagne de Lénaïck Adam a voté ce matin à Maripasoula. Il a été le second à remplir son devoir de citoyen, dans le bureau de vote n°1 (mairie), accompagné de sa mère.

Davy Rimane, le candidat régionaliste soutenu par la France insoumise a quant à lui voté à Kourou à 8 heures 30 dans le bureau n°8, celui de la mairie.

Georges Mignot, le candidat de l'union populaire républicaine (UPR) a également voté à Kourou, au bureau n°6, à 9 heures 15.

Lénaïck Adam, le député sortant de la République en marche, a voté à 10 heures à Saint-Laurent du Maroni.

Les gendarmes à Maripasoula pour assurer le bon déroulement du scrutin
Le commandant de brigade de Maripasoula, l'adjudant-chef Cam, chargé d'assurer la sécurité du scrutin et le bon déroulement des opérations de vote à Maripasoula affirme que l'ensemble des bureaux de vote de la commune ont ouvert à l'heure prevue, c'est à dire à 8 heures. Leur fonctionnement est "normal" jusqu'ici. "Nous avons fait le tour à 8 heures pour nous assurer de l'ouverture, assure-t-il. Nous repasseront à peu près toutes les heures. Et le soir nous allons récupérer les urnes ".

Pour le moment, le vote se poursuit timidement. Aux environs de 9 heures 30, seulement 21 personnes avaient voté au bureau numéro 1. Au bureau numéro 2, ils étaient seulement 13. Pour rappel, les irrégularités dans l'organisation du scrutin qui ont amené à rejouer l'élection de la deuxième circonscription avaient eu lieu à Maripasoula. Le manque d'assesseurs, pointé du doigt par Davy Rimane, avait contraint le Conseil Constitutionnel d'annuler le vote de juin dernier.

Le ton est d'ailleurs légèrement monté au bureau de vote n°2 de Maripasoula quand un représentant de David Riché est arrivé pour voter et n'a pas trouvé les bulletins de son candidat. Il a crié au scandale, menaçant de faire un signalement. Les choses se sont néanmoins vite calmées. Le président du bureau a vite compris et démontré qu'un bulletin de vote voisin avait accidentellement recouvert le lot de bulletins de David Riché. Finalement, tout est revenu à la normale dans le bureau de vote. Le plaignant a été le 39e électeur à voter au bureau n°2.
Une participation en hausse par rapport à juuin 2017
Avec 16,43% d'électeurs inscrits ayant voté à la mi-journée, l'élection législative 2018 fait mieux que le scrutin de juin 2017, où la participation à midi était de 10,33%.

Globalement, le ressenti dans les communes tend également vers une plus forte mobilisation. A Apatou, par exemple, 20,24% des inscrits ont voté à 13 heures. Même sentiment à Saint-Laurent du Maroni où notre journaliste a constaté un nombre de votants supérieur au précédent scrutin.

A 17 heures, une heure avant la clôture des bureaux de vote, la participation était de 29,34% d'après la préfecture. Saint-Laurent s'est bien mobilisé avec 1200 votants de plus par rapport au scrutin de juin 2017.

Dans certaines communes, comme Awala-Yalimapo, le taux dépasse les 37%. A Saint-Elie, plus de 70% des électeurs du village sont allés voter. Des taux importants mais qui ne font pas pour autant l'élection.

A Kourou, qui compte 10 039 inscrits sur les 40 700 de l'ensemble de la deuxième circonscription, la participation a été décevante.

Dépouillement commencé à 18 heures
Les opérations d'émargement et de décompte des votes ont commencé dès 18 heures et la fermeture des bureaux de vote. Pour certaines communes comptant peu d'électeurs, les premiers résultats sont déjà annoncés. Ainsi, Davy Rimane l'emporterait à Tonnégrande et Lénaïck Adam à Javouhey (156 voix sur 224 bulletins). Il serait également en tête à Apatou et dans plusieurs bureaux de Saint-Laurent du Maroni, lieu de son assise électorale.

David Riché serait lui en tête à Awala-Yalimapo avec 46,6% des voix, devant Lénaïck Adam (25,6%).

Duel serré à Maripasoula où Lénaïck Adam aurait remporté deux bureaux sur trois devant José Makébé. Le candidat LREM l'emporterait avec 36,5% des voix. Le député sortant gagnerait également à Apatou d'après nos informations. Il serait en revanche battu à Macouria par Davy Rimane.

La moitié des bureaux de Kourou restent à dépouiller. A Saint-Laurent, Lénaïck Adam serait devant dans les bureaux de votes de Vampires et Léopold Héder.




1
VOS COMMENTAIRES
  • Nicolas Hory - 04.03.2018
    Internet
    les résultats risquent d’être retardés suite au problème sur le câble America 2.
    Enfin seulement s'ils transitent par Internet ?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION