ACTUALITé - SOCIéTé / SOCIAL / EMPLOI

MATOURY - Débrayage à Balata

franceguyane.fr 02.10.2017
D.N.

39RÉAGIR

Débrayage à Balata

Les professeurs du lycée professionnel de Balata ont procédé à un débrayage ce matin, en soutien à leur élève de première année, en situation irrégulière et qui était censée quitter le territoire via un aller simple pour Haïti à 12 h 35. La direction et les professeurs ont préféré rester avec leurs élèves pendant cette heure d'arrêt, afin d'ouvrir le débat autour de la question des jeunes scolarisés en situation irrégulière.

PLUS DE DÉTAILS DANS VOTRE JOURNAL MARDI
39
VOS COMMENTAIRES
  • LiKiLiKi :-) - 03.10.2017
    Et hop
    trois cartes de plus pour le Marine du côté de Bellevue...
    C'est triste mais c'est ainsi !
  • Be_cool - 03.10.2017
    Hmm
    C est fou comme le racisme a pris de l'ampleur en Guyane.
    Exaspérant
  • Sti973 - 03.10.2017
    Poisson
    je lis un peu tout et parfois n'importe quoi : Aider ne veut pas forcément dire accueillir tout le monde. Comme le disais un vieux proverbe, mieux vaut apprendre à quelqu'un à pécher que de lui donner du poisson.
    Il me semble tout aussi bienveillant de faire prendre conscience aux gens qu'il vaut mieux qu'ils travaillent avec notre aide à améliorer leur situation sur place, que de créer plus de misères ici.
    PS : a ceux qui font des raccourcis, discuter avec des haitiens, des bresiliens... qui - apres coup - regrette d'avoir céder à la pression de leur famille pour venir en Guyane. Bien souvent ils reconnaissent que leur situation est plus mauvaise e Guyane. Et faute de revenir au pays (tjrs la pression familiale) ils repartent dans d'autres pays (genre réepublique dominicaine...).
  • Modica - 03.10.2017
    Qu'est-ce qui se passe dans le cœur de mes compatriotes Guyanais ? C'est tout simplement répugnant de voir une partie non-négligeable de la population se vautrer lamentablement dans la xénophobie la plus primaire qui soit. Nous parlons d'une lycéenne et non d'un criminelle, l'éducation, l'enseignement et l'instruction est le meilleur moyen pour quiconque de s'épanouir dans la société civile. C'est le meilleur moteur d'intégration individuelle et collective que l'on peut investir, refuser ce droit est l'option la stupide qui soit. Les migrants en Guyane, il y en a aura beaucoup et on ne pourra rien y faire, la meilleur chose a faire sera de préparer et d'adapter la Guyane a cette nouvelle réalité avec intelligence et pragmatisme. Lorsque les français sont arrivés sur le plateau des Guyanes, ils ont été décimé par les maladie, plus de 30 000 morts, ce qui a valut à la Guyane d'être qualifier d'enfer vert, ils en ont même fait des Bagnes. Nous avons dés lors survécut avec l'aide des amérindiens, la diversité est l'une des choses communes aussi bien en Guyane, à la Surinam et au Guyana. Trahir ces valeurs qui ont construit ces identités et vous allez disparaitre comme les colons français. C'est a vous de voir.
  • RAF973 - 03.10.2017
    Bien sur, mais de manière légale tout simplement !
  • Paassy - 03.10.2017
    Déni de réalité
    Intelligence et pragmatisme dites vous ? Seriez vous mal voyant à ce point ? Avez vous vu les conséquences désastreuses de l'immigration incontrôlée et massive en Guyane depuis ces 20 derrières années ? Ecole, santé, sécurité, tout explose, tout est saturé, et vous voulez encore plus d'immigration alors qu'il n'y a déjà aucune perspective économique pour nos enfants ?
    Êtes vous fou ?
  • Bledeur - 03.10.2017
    CONTRE BALANCER
    Je ne sais pas si ma maigre contribution permettra de contrebalancer cette masse de commentaires immondes...
    Ces enseignants sont exactement dans leur rôle. De par leur savoir, leur enseignement est primordial pour éviter de répéter inlassablement les mêmes erreurs et bêtises de nos aïeux... preuve en est, de nous même !
    Ce lycée Balata en question n'est sans doute pas exemplaire ; mais que vous le vouliez ou non, depuis plus de 10 ans il en sort régulièrement des jeunes formés, issues de toutes les communautés, aussi issues de l'immigration (ir)régulière. Devenus plombiers, électriciens, techniciens, pompiers, policiers, chefs d'entreprises ... des enfants de la Guyane que vous sollicitez quand vous avez un problème.
    Vous pourrez vous cacher derrière le droit, la laïcité, le nationalisme, le chauvinisme ... VOUS ÊTES TOUT SIMPLEMENT RACISTES, au mieux, XÉNOPHOBES !
    Au lieu d'attaquer ces professeurs, redescendez un petit peu et retourner sur les bancs de l'école pour apprendre notre histoire de Guyane, et reprendre une petite dose de ses grandes figures (Gandhi, Mandela, Hessel, Martin Luther King...) qui se sont levées et ont affronté les individus au cœur noir comme vous.
    J'étais de passage sur FG... j'ai fait ma part.

    Un Guyanais issu de l'immigration irrégulière.

    Ni vous, ni moi, nous n'avons plus le choix il me semble, nous devons vivre ou mourir ensemble.
  • RAF973 - 03.10.2017
    Oui on doit vivre ensemble, mais on n'est pas obligé de tout accepter. La loi c'est la loi et que cette dernière soit appliquée ! Point !
    Vous me faites rire avec vos histoires de racisme et xénophobie, vous êtes hors sujet.
    Fut un temps l’immigration n'était pas un problème, je pense que ce temps est révolu et qu'il est nécessaire aujourd'hui de montrer qu'en Guyane la loi est appliqué ( et c'est compliqué ...)
    C'est une fuite en avant pour la construction d'établissement scolaire, fraude massive à la CAF, insécurité galopante, ...
    Haiti n'est pas en guerre a ce que je sache ?
    Et les parents/famille de cette personne ? Il va falloir accueillir tout le monde ?
    Et ben, sans aucun problème de conscience, je ne veut plus de ça et je l'assume sans aucun racisme ou xénophobie.
  • greg974 - 03.10.2017
    Vous avez bien raison : un beau département malheureusement plein de racistes et de xénophobes comme on a pu le constater aux dernières présidentielles. Les extrêmes se plaisent ici...maintenant pour la réflexion et la prise de recul. Non, idée reçue sur idée reçue. Navrant.
  • Paassy - 04.10.2017
    Que faites vous dans ce département plein de racistes et xénophobes ? Vous devriez plutôt vous poser les bonnes questions, comme pourquoi les Guyanais cèdent aux extrêmes ? Il n'y a pas de fumée sans feu, la Guyane connait une explosion démographique due à une immigration totalement incontrôlée. Au nom de quoi devrait-on sacrifier la stabilité de notre société ? D'un pseudo humanisme béat inconscient des conséquences ? Non merci !
    C'est trop facile d'insulter les gens plutôt que de chercher à comprendre une réalité qu'on se refuse à voir.
  • greg974 - 04.10.2017
    Je n'insulte personne. Je fais le constat comme d'autres commentateurs que ce département compte énormément de racistes et/ou xénophobes. Si vous pensez que tous les maux de la Guyane viennent de l'immigration illégale, je me demande qui fait preuve d'une réflexion simpliste. Deuxièmement nous sommes en France et si les lois étaient déjà appliquées par les citoyens français ça serait déjà un bon début...car visiblement vous avez un ordre de priorité assez étrange. Encore une fois, commencez par balayer devant votre porte et insurgez vous quand ce sont des francais qui ne respectent pas les lois françaises.
  • Paassy - 04.10.2017
    A Greg974
    Vous défiez les logiques les plus élémentaires. Cette personne est arrivée illégalement sur le territoire et a pu malgré tout intégrer le lycée alors qu'on a encore cette année laissé sur le carreau de nombreux jeunes Guyanais faute de place en lycée. Votre logique est indéfendable et même dangereuse pour notre société. Pour vous, le fait d'être étranger donnerait droit à des passe-droits au détriment des citoyens français.
    Ce sont les enseignants comme vous qui bourrent le crane dès qu'ils en ont l'occasion aux élèves. L'EN est un vivier de mélenchonistes bobos révolutionnaires qui prennent leurs classes pour des meeting de propagande. Mes gosses me rapportent des propos qui ne devraient jamais avoir leur place à l'école, et je vous avoue que je commence à en avoir marre de ces conneries. D'une part le niveau scolaire en Guyane ne laisse aucunement la place à la moindre digression, mais c'est surtout illégal. Le pire c'est que c'est fait sur fonds du contribuable. Donc, je vous en prie, fermez votre bouche et limitez vous à faire le travail pour lequel vous êtes payé. Prenez sur vos (généreuses) vacances le temps que vous souhaiter pour militer contre les lois de la république. Merci.
  • greg974 - 04.10.2017
    Premièrement, que connaissez-vous de mes opinions politiques ? Pour information, je ne vote pas Mélenchon. Deuxièmement, je vous parle d'un texte de loi...à savoir le code l'éducation que je n'invente pas...et qui stipule que tout enfant à le droit à l'instruction et ce, quelle que soit sa situation...maintenant libre à vous de faire des procès d'intention et d'individualiser votre agacement. Je pense que vous vous trompez malheureusement de cible...mais l'aigreur amène aux raisonnements simplistes encore une fois.
  • Gérard Manvussa - 04.10.2017
    Les profs ne sont révolutionnaires que dans le discours en Guyane. Ils ne crachent pas sur les primes disproportionnées qu'ils empochent. Révolutionnaires, non. Nantis capricieux, oui.
  • Gérard Manvussa - 04.10.2017
    Greg le père la morale : combien as-tu de copains Guyanais que tu invites à bouffer ? Serais-tu Guyanophobe ?
123

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION