ACTUALITé - SOCIéTé / SOCIAL / EMPLOI

CAYENNE - Tous frères au Village chinois

France-Guyane 15.05.2017
A.G.

1RÉAGIR

Tous frères au Village chinois
Inauguration de la fresque de la fraternité (AG)

Samedi, les Frères de la Crik ont organisé une journée de la fraternité avec des contes pour les enfants et l'inauguration d'une fresque dite de la fraternité. Une délégation des différents groupes mobilisés contre l'insécurité était présente pour l'occasion.

Le symbole est fort. Ils étaient tous là, samedi : Tròp violans, les 500 Frères, les Grands frères et bien sûr les Frères de la Crik. Ils se sont mobilisés, tout comme la maire de Cayenne et le président de la CTG, pour une journée dédiée à la fraternité mais aussi pour l'inauguration d'une fresque au Village chinois. Après que les enfants réunis à la maison de quartier Jean-Small ont pu découvrir l'Histoire des trois frères et du caïman noir, du conteur Rémy Aubert, c'est face aux orateurs de la délégation des groupes contre l'insécurité qu'ils se sont retrouvés. « Vous savez ce qu'est un frère ? » lance Olivier Goudet, président de Tròp Violans, à la jeune assemblée. Les réponses sont timides et des « aou, aou, aou! » se font entendre. Mikaël Mancée prend le relais : « La Guyane est notre mère donc nous sommes tous frères. [...] Il vous faut de meilleurs repères et on en est conscient. » Les enfants, tour à tour rieurs et impressionnés, sont ensuite escortés jusqu'à la rue du Docteur-Henri où se trouve la fresque.
HOMMAGE AU 28 MARS
Nahel Lama, cofondateur des Frères de la Crik, explique : « Nous avons choisi cette rue car le Docteur-Arthur-Henri avait ouvert un office gratuit pour les nécessiteux. » La fresque laisse apparaître le portrait du médecin ainsi que la Marianne guyanaise : Gwendoline. Elle offre également un hommage au 28 mars que Nahel Lama voit déjà comme une future fête territoriale. Cette fresque a été réalisée par l'artiste Abel Adonaï mais plus haut dans la rue, c'est la régie de quartier et les habitants qui se sont mis à l'art. Les enfants sont séduits. « Cette fresque est importante, ça représente bien le Village chinois » , explique Manuelito. Un membre des Grands frères, Mikaël-Ange, salue aussi l'initiative. « Cette fresque est géniale. Elle représente exactement la Guyane. »
Au micro devant la fresque, Olivier Goudet, avec le fort volume sonore, envoie un message pour l'ensemble du quartier. « Nou ké alé jusqu'au bout pou éradiké sa (la violence). »
1
VOS COMMENTAIRES
  • MONSIEUR GUYANE - 17.05.2017
    Ahou!
    Ahou!
    Ahou!
    Ahou!
    C'est ça l'avenir de laguouyanne!
    Ahou!
    Guyane, on est incroyables!
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION