ACTUALITé - SPORTS

BASKET-BALL - GUYMARGUA (FEMMES) - La Réunion, voilà Sinnamary!

France-Guyane 15.05.2017
Minos

0RÉAGIR

La Réunion, voilà Sinnamary!
Malgré un gros retour des Martiniquaises en fin de partie, les Guyanaises n'ont pas tremblé et réussi à décrocher leur seizième titre dans la compétition, qui s'est déroulée cette année au Progt, à Matoury (Minos)

Ballotée par la Gauloise de Trinité en seconde période, l'US Sinnamary a su se révolter pour arracher un seizième titre de championnes Antilles-Guyane. La Réunion attend les Guyanaises.

Samedi soir avait lieu la finale de ce GuyMarGua entre la Gauloise de Trinité et l'US Sinnamary, détentrice du titre. Oui, cette finale a tenu ses promesses, tant par le jeu et les retournements de situations. Les Sinnamariennes ont dû puiser dans leurs capacités mentales, pour aller chercher cette victoire qui leur ouvre les portes du championnat de Nationnal 3, qui cette année se déroulera à la Réunion.
UN PUBLIC ACQUIS
Alors il a fallu s'arracher, revenir aux fondamentaux qui forment cette équipe un moment en difficulté, après le repos, alors qu'elle avait dix points sur les Martiniquaises. Sur le plan local, Sinnamary n'a pas l'habitude d'une telle intensité de jeu, de rythme et son coup de mou au troisième quart-temps est des plus logiques, avant que ne souffle à nouveau l'adrénaline de cette formation qui n'a pas l'habitude renoncer. À l'image de Maev Matar qui insuffla par son énergie et sa volonté, la détermination de son équipe.
C'est elle qui va faire revenir Sinnamary dans la course avant le début des dix dernières minutes. Une grande Matar qui n'aurait pas usurpé le prix de la meilleure joueuse. Mais aux statistiques, il y a Chéryl Malédon qui en fin de match va achever de fort belle manière le travail de sa partenaire très altruiste. Avec un public acquis à sa cause, Sinnamary va faire perdre à la Gauloise toutes ses illusions dans les dernières minutes. Il faut saluer les Martiniquaises qui ont effectué un gros retour, mais qui ont sans doute payé l'effort de la veille où elles avaient battu la Guadeloupe et Baie-Mahaut.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION