ACTUALITé - SPORTS

BASKET-BALL - GUYMARGUA (FÉMININES). - Une tornade s'abat sur Baie-Mahaut

France-Guyane 13.05.2017
Minos

0RÉAGIR

Une tornade s'abat sur Baie-Mahaut
Marigard et Sinnamary ont balayé les Guadeloupéennes du BMBC.

L'US Sinnamary a largement dominé l'équipe de Baie-Mahaut qui en était à sa première participation. Les championnes de Guyane jouent le titre ce soir.

Difficile apprentissage pour les Guadeloupéennes de Baie-Mahaut, qui en terre guyanaise en étaient à leur premier tournoi du GuyMarGua. Qui plus est face à la plus titrée des équipes de la zone. Un apprenti face à des expertes. Le décalage d'expérience et de niveau n'aura tenu qu'une mi-temps. Oui deux quart-temps avant que les Sinnamariennes ne fassent souffler une bourrasque sur le BMBC. Si les championnes de Guyane avaient été plus efficaces lors de la première période, l'affaire aurait été pliée au repos. Mais le déchet technique et le stress ont laissé les Guadeloupéennes dans la roue de Sinnamary qui ne possédait que cinq points d'avance au repos (28-23). Ce faible écart laissait la porte ouverte à toutes les spéculations. Mais il n'aura fallu qu'une mi-temps pour que Sinnamary prenne la mesure de son adversaire.
UN COUP DE VENT DÉVASTATEUR
Le recadrage technique de la mi- temps va changer la donne de ce match qui va tout à coup basculer. Il n'y aura plus qu'une seule équipe sur le parquet du Progt très peu rempli pour cette rencontre. À ce niveau, cela reste une petite déception. Alors Maatar et compagnie vont sortir le souffleur. Ballotées, emportées par le vent, les filles de Baie-Mahaut vont subir une véritable déroute. Rarement à ce niveau de compétition on a assisté à une telle différence. Quatre points en neuf minutes, dix points en deux quart-temps et de la maladresse au niveau du déposé. Si la première participation peut en partie expliquer ce manque de réussite, Sinnamary y est aussi pour beaucoup. Les Ibis rouges n'ont jamais lâché et vont prendre un large avantage (47-27) au troisième quart-temps. Les championnes de Guyane ont même assuré le coup en faisant entrer une cadette pour participer à ce qui ressemblait à une exécution.
Baie-Mahaut a manqué son entrée dans l'histoire de cette compétition. Tombé dans les mains de ces expertes qui ce soir joueront pour défendre leur titre. La première voie est dégagée, reste à contrer la Gauloise la Martinique qui semble être d'un autre calibre. Hier soir, les deux équipes antillaises se sont affrontées et les Martiniquaises savaient ce qui leur restait à faire, pour que le match de ce soir soit une finale.
ILS ONT DIT
Xavier Briquet, entraîneur de Sinnamary : Un bon départ
C'est un bon départ et nous allons récupérer pour samedi afin de poursuivre la compétition. Nous avons fait rentrer une jeune joueuse afin qu'elle se sente concerner. Nous allons regarder la Martinique pour préparer notre dernière rencontre.
Marius Boisdur, entraîneur de Baie-Mahault : Une première expérience
C'est notre première expérience à ce niveau et nous avons à apprendre. Il nous faut travailler encore ce soir. Ce fut difficile. Il faudra réagir face à la Martinique.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION