ACTUALITé - A LA UNE

Girardin veut un réflexe Outre-mer dans tous les ministères

France-Guyane 08.09.2017
FXG

2RÉAGIR

Pour assurer son travail de coordination ministérielle, la ministre des Outre-mer a réuni mercredi à Paris les référents Outre-mer de chaque cabinet ministériel.

La politique des Outre-mer n'est pas le monopole d'Oudinot » , a déclaré mercredi, avant de s'envoler pour la Guadeloupe, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, qui s'adressait à un aréopage de membres des cabinets ministériels. La particularité de ce public est que chacun ait au sein de son cabinet le référent Outre-mer.
C'était une promesse du candidat Macron et Annick Girardin la met en oeuvre avec « l'ambition de créer un réflexe Outre-mer dans tous les ministères » . « Ça existait au sein des administrations, mais pas au niveau gouvernemental » , assure la ministre. La ministre veut s'appuyer sur ces référents au sein de chaque ministère parce qu'elle veut des solutions adaptées mais en cohérence avec le travail gouvernemental. Ainsi, la stratégie nationale prévention santé inclura les Outre-mer de même que le plan logement Outre-mer sera intégré dans la stratégie nationale du logement qui sera dévoilée prochainement.
« INCLURE L'OUTRE-MER DANS LE NATIONAL »
« L'action publique ne va plus traiter au rabais les Outre-mer. Nous avons besoin d'outils qui soient pensés en amont et avant qu'une loi ou des normes soient mises en application » , insiste la ministre. Ainsi, elle a veillé à ce que les ordonnances de la loi travail tiennent compte des particularités ultramarines et, notamment, de la représentativité syndicale locale. « Il faut inclure l'Outre-mer dans le national » , plaide celle qui estime que « le travail en silo n'est pas bon » . Elle annonce (mais ce n'est pas une nouveauté) que tous les ministres sont appelés à se déplacer Outre-mer comme l'ont déjà fait Laura Flessel (Guadeloupe et Martinique), Jean-Michel Blanquer (Réunion) ou encore Sébastien Lecornu (Wallis et Futuna). Elle indique par ailleurs que ces référents pourront être amenés à l'accompagner lors de ses déplacements ministériels dans les territoires.
Annick Girardin a annoncé à ces référents Outre-mer un rendez-vous de travail, rue Oudinot, tous les trois mois.
FXG, à Paris
2
VOS COMMENTAIRES
  • PEFL - 08.09.2017
    Voilà le Sauveur
    Très bonne méthode de la ministre et du chef de l'Etat pour se valoriser : annoncer que jusqu'à présent les OM ont toujours été oubliés pour mieux dire "avec nous ça va être différent" ! Comme ça les précédents passent pour des nazes, les OM peuvent se victimiser à loisir et l'Etat en place se la joue sauveur
  • Citizen - 08.09.2017
    "L'action publique ne va plus traiter au rabais les Outre-mer"
    Oula... doit on en etre content ou doit on penser que l'on s'est toujours moqué de nous ?


1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION