LOISIRS - MUSIQUE

MUSIQUE - « Je veux être le Roi de ce que je fais »

France-Guyane 12.09.2018
P.R.

0RÉAGIR

« Je veux être le Roi de ce que je fais »
Hervé Bissereth prépare un mémoire sur le féminisme noir à partir des productions de Beyoncé (Carter Bossé (Guyashoot_men)

Le jazzman HB KING, de son vrai nom Hervé Bissereth, se présentera officiellement au public le 5 octobre à travers son premier EP : Life.

Du haut de ses 22 ans, HB King est un artiste en herbe à part dans le paysage musical guyanais. Le jeune étudiant en musicologie présente sa musique comme « un mélange de jazz urbain, de musique créole, de hip-hop et de drum » . Alors qu'il vient de passer sa licence en jazz à l'université Jean-Jaurès de Toulouse, Hervé Bissereth compte poursuivre jusqu'au Master 2 et prépare un mémoire sur « le féminisme noir à partir des productions de Beyonce » !
Il sort dans quelques jours son premier EP cinq titres : Life, produit par lui-même sur son label Bertha Entertainement du nom de sa défunte grand-mère paternel. Cinq titres pour faire découvrir son univers musical.
Le jeune Cayennais a grandi dans la cité Bonhomme. La musique qu'il écoute à la maison est celle de ses parents et oscille entre le konpa et le gospel. C'est son ami d'enfance Kelyan Horth qui lui fera découvrir autre chose. « Il m'a fait écouter Dave Wekcl, ça a été une révélation » , raconte-t-il.
Hervé Bussereth a 12 ans, quand ses parents l'inscrivent au conservatoire de Cayenne. Il y apprend le saxophone avec Éric Bonheur, Jorge-Luis Castro-Lara et Jésus-Lord Hyppolyte. HB KING a de l'ambition et explique ainsi son pseudo : « Je veux être le Roi de ce que je fais! »
En attendant de le retrouver sur scène en Guyane et qu'il montre au public « ce qu'il sait faire » , vous pourrez découvrir sa musique dès le 5 octobre sur toutes les plateformes de streaming.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION