LOISIRS - MUSIQUE

Les Mécènes, la partition inoxydable

franceguyane.fr 04.12.2017
Minos / K.V (Le Mag n°13)

0RÉAGIR

Les Mécènes, la partition inoxydable
Les Mécènes et Clara Nugent -(Kathryn Vulpillat)

Le groupe va fêter son quarantième anniversaire le 9 décembre au Zéphyr. Une longévité de succès qui a vu de nombreux musiciens y participer.

Tout commença sans bruit avec Maurice Ho-Coui-Youn commerçant à Cayenne où travaillait Mécène Fortuné, saxophoniste. Le projet va vite prendre forme avec un premier chef de partition Gilles Joseph Reinette. Nous sommes dans les années 1977. Les Mécènes sont nés. Quatre décennies plus tard et de nombreux musiciens depuis, la formation est toujours présente, avec une discographie de haute volée qui a dépassé les simples frontières ultra marines de nos régions.

Jean-Clair Ani

Les Mécènes, mythiques, vont dévoiler au fil du temps des artistes, qui ont contribué à faire de cet ensemble un véritable ambassadeur de la musique guyanaise. Le Soleil levant où naîtra le fameux piké djouk qui, au fil des générations de mélomanes et de danseurs, va révolutionner la mazurka carnavalesque.

Les icônes vont se succéder sur le podium des Mécènes. Orlane Jadfard au début, puis Clara Nugent en 1995 pour un véritable essor féminin. « Ce fut une merveilleuse aventure musicale et humaine, pas toujours simple. J’étais pleinement épanouie et investie durant quinze ans. J’espère qu’il va continuer et toujours travailler. Le groupe a donné toutes ses lettres de noblesses a la musique traditionnelle », déclare l’ancienne égérie des Mècènes.

Mécène Fortuné poursuit : « C’est l’engagement et la détermination de copains à travers les générations qui demeurent encore. Celui de plaire au public guyanais dans la musique traditionnelle de Guyane. L’adhésion du public est encourageante. J’espère encore pour quelques années avec d’autres musiciens. »

Laureen James, chanteuse actuelle des Mécènes et Nadège Chauvet

Les Mécènes vont débuter avec Luce Coupra, Jacquin chez Fontellio et l’ascension ne sera jamais démentie. Au point d’être sollicités à l’extérieur. Le Canada, les États-Unis en Louisiane, les Mécènes, au faîte de leur succès dans le début des années 2000, surfent sur la grande vague musicale. Les oeuvres musicales sont autant de réussite avec celui qui marquera à jamais le style du groupe : Bernard Inglis. Un courbaril vocal qui tombera le 11 avril 2002, laissant à jamais son empreinte que d’autres tenteront d’imiter.
Le renouvellement
Au travers des départs et des arrivées, l’ensemble ne perdra jamais son aura. Des rencontres qui se solderont par autant d’apports et de renouvellements de musiciens, dans la volonté de faire perdurer ce véritable patrimoine. Ses sonorités participent à l’essor touristique du carnaval guyanais par les bals parés-masqués. Les Mécènes ont apporté une note particulière en introduisant le boléro. Il reste le socle et si la vie comme les décisions ont obligé le groupe à se reconsidérer, c’est toujours dans l’optique de léguer aux autres ce que quatre décennies de musique n’ont pas altéré.

Aujourd’hui, de jeunes musiciens font partie de l’ensemble. Aussi talentueux que leurs prédécesseurs. Afin que l’empreinte des Mécènes reste inoxydable. Du vinyle à YouTube. Question de génération Mécènes… 

Arnaud Champestaing, Roland Erdual et Rénato Décater
 
Un Kollector et une grande soirée
Depuis quelques années, Denis Duvigneau a réussi à travers le concept Kollector à remettre à l écoute de nombreux artistes et oeuvres guyanaises. Les Mécènes n’y échappent pas « Nous avons repris les premières oeuvres des Mécènes et ils m’ont fait confiance pour cette soirée. Je me souviens de la première pochette de mes 20 ans. Il y aura Gordon Henderson qui était en 1974 au Canary qui appartenait à Maurice Ho-Coui-Youn et qui propulsait Exile One. C’était la cadence Lypso. C’est pour faire plaisir à une génération et Gordon Henderson sera accompagné de Poto Mitan de Jacques Sainte-Rose. Un plateau relevé car j’ai demandé aux Mécènes de faire des efforts afin que ce soit un spectacle avec leurs premiers grands succès. Je n’ai pas de doute. La date du 9 n’est pas innocente car elle représente la date anniversaire de Bernard Inglis le chanteur charismatique des Mécènes. »
 
 
Quelques grands noms qui ont fait le groupe
Éric Tribord Bernard Inglis Clara Nugent Philippe Louisor Robert Ferdinand Orlane Jadfard Relly Décembre Gaston Émigré Claude Henrion Guy Rémy Manuel Sainte-Rose Gilles Jonaïs Hugues Tang-Lei-A-Tai Mécène Fortuné
 
 
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION