LOISIRS - MUSIQUE

Nu Look : « On a de vrais fans ici ! »

franceguyane.fr 06.11.2017
Propos recueillis par Audrey Virassamy (Le Mag n°9)

0RÉAGIR

Nu Look : « On a de vrais fans ici ! »

Le groupe de kompa love, Nu Look, est chez nous cette semaine. Un premier rendezvous est donné au public à Saint-Laurent le 10, un second à Matoury le 11. Pour Arly Larivière, son charismatique chanteur, chaque prestation en Guyane est intense. Interview.

Le groupe Nu Look est un habitué des scènes guyanaises ! À quand remontent vos dernières prestations chez nous ?
L’an dernier. On vient souvent ici, au moins une fois par an. Le public guyanais est vraiment très chaud. Il a une vraie connexion entre nous. Ici, on reçoit toujours un accueil spécial. Je n’arrive même pas à trouver les mots pour l’expliquer. Ce qui est bien, c’est que ce ne sont pas que des Haïtiens qui viennent nous voir, mais toutes les communautés qui se déplacent et se mélangent.
Qu’est-ce qui, selon vous, fait la particularité du groupe Nu Look ?
C’est pareil : je ne peux pas expliquer. Certains aiment les textes, la musique. Peut-être que les gens se retrouvent dans les histoires que nous racontons.
Vous chantez, mais vous composez également…
Je compose et j’écris, disons, à 90 % seul. Parfois il y a d’autres personnes avec moi. Je m’inspire de mes histoires personnelles mais je peux aussi bien écrire sur une histoire vécue par un ami.
Et que des chansons d’amour ?
Non. Quand on est artiste, on peut écrire sur tout ce qu’on observe. Mais peut-être que les gens retiennent plus les chansons d’amour.
D’ailleurs, quels titres sont les plus réclamés ?
Les gens aiment bien It wasn’t meant to be ou Until when rien que toi Mais ce qui est surprenant, c’est que même les gens reprennent avec nous-mêmes les chansons qui viennent de sortir. On a de vrais fans ici !
Quels sont les artistes guyanais que vous aimez ?
Il y a Tina… En fait, il y a beaucoup de talents ici, je ne peux pas tous les citer. J’ai aussi eu l’occasion de collaborer avec Milca et, aux Antilles, avec Tanya Saint-Val et Jean-Philippe Marthelly.
Où irez-vous après la Guyane ?
Nous allons tourner aux États-Unis pour Thanksgiving (ils sont établis en Floride, ndlr) : New York, puis Miami, Boston. Le 1er décembre, nous serons en Haïti pour un concert avec Tabou Combo. Et nous serons de retour en Haïti pour les fêtes de fin d’année.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION