LOISIRS - SORTIR

MUSIQUE - Pipo démarre sa tournée en Guyane

France-Guyane 30.11.2017
Pierre ROSSOVICH

1RÉAGIR

Pipo démarre sa tournée en Guyane
Pipo : « Je suis amoureux de la Guyane et surtout, de l'esprit d'accueil des Guyanais » -Archives : Kathryn Vulpillat

L'ambianceur Jean-Philippe Marthély, l'un des fondateurs du zouk avec le groupe Kassav', est présent samedi soir au Zéphyr à Cayenne pour fêter ses 35 ans de carrière. Une soirée organisée par l'association 50/50.

Rété,Si sé ta'w, Bèl kréati... Auteur d'un répertoire débordant de tubes, Jean-Philippe « Pipo » Marthély vient fêter ses 35 ans de carrière chez nous samedi au Zéphyr de Cayenne. Le chanteur, pilier du groupe Kassav, s'est taillé une solide réputation d'ambianceur tout au long de sa carrière. Véritable showman, Pipo à en effet la réputation de tout donner sur scène. Samedi soir, il sera accompagné par sa « bande » et par les cuivres de Kassav'. En tout, une quinzaine de musiciens seront sur scène avec le chanteur pour 2 h 30 de live! Marque des grands, la liste des invités du concert vaudrait le détour à elle seule : Sylviane Cédia, Jocelyne Béroard, Clara Nugent, Rodrigue Marcel, Jean-Michel Jean-Louis et Quequette, son « ami depuis nanninannan » . Excusez du peu. Finalement, le plus difficile pour Pipo aura été de faire un choix dans tout son répertoire. « Cette date est la première de ma tournée » , précise le chanteur qui entretient une relation de longue date avec la Guyane, puisqu'il y a effectué son service militaire en 1977. « Depuis, je suis amoureux de la Guyane, nous a répondu le chanteur, et surtout de l'esprit d'accueil des Guyanais » .
1
VOS COMMENTAIRES
  • zipan - 03.12.2017
    les fondateurs du zouk ce sont des Gwada qui ont créé le groupe kassav a l'origine c'était Jocelin Moka , fredy Marshal, P Decimus ,J Deuvarieux... et qui ont embauché 2, 3 Mada...
    Maintenant le groupe perd son groove avec toute cette vague de Mada qui n'auront jamais le filing Gwada, il perd de son authenticité parce que...
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION