RéGIONS - GUYANE

Sida : oui à la solidarité

France-Guyane 03.12.2018
Maude ALAMACHÈRE

0RÉAGIR

Sida : oui à la solidarité
1. Elvis est séropositif depuis 15 ans. Bénévole à l'association Entr'aides depuis 2003 il a à coeur de porter un message d'espoir et de courage aux personnes qui découvrent leur maladie en leur rappelant que « la vie n'est pas finie! » (Maude ALAMACHÈRE)

Il est loin le temps des die-in (manifestation consistant à s'allonger sur la voie publique pour simuler la mort, ndlr) des années Act up (association militante de lutte contre le sida, ndlr). Si les associations de lutte contre le sida (Entr'aides, Médecins du monde) étaient bel et bien mobilisées en ce samedi 1er décembre à Cayenne, Journée internationale de la lutte contre le VIH/sida, le message était tant adressé aux politiques qu'à la population. « Non à la discrimination, oui à la solidarité » , c'est derrière cette bannière que la cinquantaine de militants et manifestants vêtue de rouge a défilé depuis l'avenue du Général-De-Gaulle, à Cayenne, jusqu'à la place du marché. Oui « le sida est toujours là » comme l'ont rappelé les manifestants, mais aujourd'hui, grâce aux progrès de la médecine et aux actions des associations pour un plus large accès aux dépistages et à la trithérapie,« on peut vivre des années avec la maladie » avec des risques de transmission nettement réduits.

Une manifestation est prévue le 5 décembre à Cogneau-Lamirande ainsi qu'une soirée de dépistage le 7 décembre dans la maison de quartier de Mango.
2. « Discriminer tue » , « On est ensemble » , peut-on lire sur leurs panneaux de ses manifestants de tous âges vêtus de rouge, couleur officielle de la lutte contre le sida. (Maude ALAMACHÈRE)
3. Arrivés sur la place du marché, les bénévoles de Médecins du monde ont animé un stand de prévention. Ici, un tableau de libre parole où les passants ont été invités à exprimer ce qu'ils savaient du sida et ce qu'ils aimeraient que les associations mettent en place. (Maude ALAMACHÈRE)
4. « Positif! Nous sommes positifs! » ,scandent les manifestants comme pour inviter la population à changer son regard sur les personnes vivant avec le VIH. (Maude ALAMACHÈRE)
5. La mobilisation s'est clôturée par une batucada avec l'association Energia Pura. (Maude ALAMACHÈRE)
6. Pour cette manifestation, les associations avaient récolté 7000 préservatifs à distribuer. « Le préservatif reste aujourd'hui le seul moyen efficace pour éviter de contracter la maladie » , ont rappelé les bénévoles aux passants. (Maude ALAMACHÈRE)
7. En Guyane, les autorités préconisent un dépistage par an. Un camion de dépistage était mis à la disposition de la population. (Maude ALAMACHÈRE)
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION